Accéder au contenu principal
Japon

Japon: après plus de vingt ans de prison, deux condamnés à mort ont été exécutés

Une chambre de pendaison à Tokyo.
Une chambre de pendaison à Tokyo. REUTERS/Justice Ministry
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Ce mardi 19 décembre, deux condamnés à mort pour meurtre ont été exécutés au Japon. Ces deux nouvelles pendaisons portent à 21 le nombre total de condamnés exécutés depuis le retour au pouvoir fin 2012 du Premier ministre conservateur Shinzo Abe, dont quatre rien que cette année. Le Japon et les Etats-Unis sont les deux derniers pays du G7 à continuer d'appliquer la peine de mort.

Publicité

Avec notre correspondant à Tokyo,  Frédéric Charles

Les deux hommes exécutés ce mardi avaient passé plus de vingt ans dans leur cellule de 5 mètres carrés éclairée jour et nuit. Ils n'ont appris leur pendaison qu'au dernier moment. Les deux condamnés avaient fait appel de leur verdict mais la justice japonaise n'a pas attendu l'épuisement de leurs recours.

L'un des deux hommes exécutés avait été condamné à mort pour avoir tué quatre personnes. A l'époque, il était âgé de 19 ans. Pour la première fois depuis 1997, le Japon exécute donc un condamné qui n'avait pas la majorité pénale au moment des faits.

Exécutions en hausse

Plus d'une centaine de personnes sont dans les couloirs de la mort dans l'archipel. Une cinquantaine ont épuisé tous les recours et vivent chaque jour dans la hantise de leur exécution.

Depuis une dizaine d'années au Japon, on note une accélération des exécutions. Elles n'ont pourtant pas atteint un record depuis le retour au pouvoir du Premier ministre Shinzo Abe il y a cinq ans. Selon les sondages, 80 % des Japonais se disent favorables à la peine de peine de mort.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.