Accéder au contenu principal
Philippines

Philippines: une réforme pour permettre à Duterte d'effectuer deux mandats?

Le président philippin Rodrigo Duterte et le chef de la police Ronald Dela Rosa, en 2017 à Manille.
Le président philippin Rodrigo Duterte et le chef de la police Ronald Dela Rosa, en 2017 à Manille. PHILIPPINES-DRUGS/SQUAD REUTERS/Ezra Acayan
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Aux Philippines, le Congrès entame des discussions à propos d'une possible réforme constitutionnelle, laquelle permettrait de maintenir au pouvoir le président Rodrigo Duterte, accusé de promouvoir les tueries extrajudiciaires avec une campagne anti-drogue jugée meurtrière.

Publicité

Avec notre correspondante à Manille,  Marianne Dardard

Rodrigo Duterte, 72 ans aujourd'hui et dont l'état de santé fait l'objet de spéculations récurrentes, pourra-t-il se représenter à l'élection présidentielle de 2022, lorsqu'il aura 76 ans ?

C'est en tout cas ce qui est proposé par les partisans de cette réforme constitutionnelle. D'après une première version soumise mardi 16 janvier 2018 par des parlementaires pro-Duterte, lesquels sont majoritaires au Congrès, le président des Philippines sera autorisé à enchaîner deux mandats de cinq ans chacun.

Quant à l'actuelle Constitution, adoptée à la chute de la dictature du président Ferdinand Marcos, resté vingt ans durant au pouvoir, celle-ci limite le mandat présidentiel à six ans seulement.

Officiellement, le but de la réforme serait de passer à un système fédéral, avec des pouvoirs accrus pour le président, mais aussi plus d'autonomie pour les musulmans du sud de l'archipel. De son côté, Rodrigo Duterte avait jusqu'ici évoqué son impossibilité à achever sa guerre anti-drogue en l'espace d'un seul mandat.

→ Écouter sur RFI : Comment expliquer la popularité du président Duterte ?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.