Accéder au contenu principal
Inde

Macron en Inde: une moisson de 13 milliards d'euros de contrats pour la France

Le président français Emmanuel Macron salue des étudiants après un meeting à New Delhi, le 10 mars.
Le président français Emmanuel Macron salue des étudiants après un meeting à New Delhi, le 10 mars. REUTERS/Adnan Abidi
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le président français, en visite d’Etat en Inde, a conclu avec son hôte le Premier ministre Narendra Modi les travaux du 10ème forum d’affaires franco-indien. Ce dernier a réuni ce samedi 10 mars à New Delhi des patrons de grands groupes mais aussi de PME des deux pays. Un forum dont l’objectif est bien de booster les échanges commerciaux, loin d’être à la hauteur de l’excellence des relations bilatérales. L’Inde n’est que le 18e client de la France et son 20e fournisseur.

Publicité

Avec notre envoyée spéciale à New DelhiMounia Daoudi

Même si à l’Elysée on affirme que la France n’est pas en Inde dans « une logique de compteurs » et que le président n’est pas venu engranger les contrats commerciaux, les 13 milliards d’euros remportés par les entreprises françaises sont un motif de satisfaction certain.

13 milliards d’euros, cela représente plus de 2,5 fois le montant des exportations vers l’Inde en 2017. Et c’est le groupe Safran qui remporte le gros lot avec un contrat de 12 milliards pour la vente et la maintenance des moteurs d'avion de la compagnie aérienne SpiceJet.

Alstom a de son côté annoncé la signature de trois nouveaux projets ferroviaires pour près de 75 millions d'euros. Le groupe a par ailleurs confirmé la finalisation de la première locomotive électrique fabriquée sur son nouveau site de Madhepura, dans l'Etat du Bihar. Du 100% « make in India », fabriqué en Inde, si cher au Premier ministre Narendra Modi.

En revanche, toujours pas de contrat ferme pour la construction à Jaitapur dans le sud-ouest de six EPR, un contrat en négociation depuis près de 10 ans qui rencontre une vive opposition. Mais les choses avancent. Un accord portant sur le schéma industriel a été signé et Paris espère conclure le dossier « avant la fin de l'année ».

Inde: objectifs et enjeux de la visite d'Emmanuel Macron

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.