Accéder au contenu principal

Données personnelles: quand Jack Ma d’Alibaba donne des conseils à Zuckerberg

Jack Ma, le fondateur et patron d'Alibaba à Buenos Aires, le 12 décembre 2017.
Jack Ma, le fondateur et patron d'Alibaba à Buenos Aires, le 12 décembre 2017. Juan MABROMATA / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Alibaba donne des leçons à Facebook, empêtré dans un scandale de vols de données personnelles. Au Forum de Boao pour l'Asie, Jack Ma, le fondateur le géant de l’e-commerce chinois a exhorté Mark Zuckerberg, le fondateur du réseau social, à résoudre ses problèmes de protection de données, et cela au moment où ce dernier comparaît devant le Congrès américain.

Publicité

Interrogé sur la protection de données personnelles, Jack Ma, d'abord hésitant, a répondu qu'un leader doit prendre ses responsabilités. Et tout en refusant de commenter la situation de Facebook, le milliardaire chinois a tout de même dit : « Il y a 15 ans, Facebook ne s'attendait pas à ce que les choses prennent une telle ampleur. Il est temps de régler ces problèmes. » Mais a-t-il ajouté « il ne faudrait pas que ces problèmes détruisent l'entreprise. »

Facebook vit des heures noires pour avoir laissé fuiter les données personnelles de 87 millions d'utilisateurs. Des données qui sont tombées dans les mains de Cambridge Analytica, une entreprise britannique d'analyse de données, qui a notamment joué un rôle clé dans la campagne présidentielle de Donald Trump en 2016. « La solution, a martelé Jack Ma, c'est de respecter les données et de protéger la confidentialité »

Des conseils qui iront peut-être droit au cœur de Mark Zuckerberg. Avant ce grand oral face au Congrès américain, le patron de Facebook avait expliqué que Cambridge Analytica avait récupéré les données de millions de leurs amis via un questionnaire psychologique.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.