Inde

Inde: un gourou condamné à prison à vie pour le viol d’une fille de 16 ans

Le leader spirituel Asaram Bapu est escorté par la police en dehors d'un aéroport après son arrestation à Jodhpur, en Inde, le 1er septembre 2013
Le leader spirituel Asaram Bapu est escorté par la police en dehors d'un aéroport après son arrestation à Jodhpur, en Inde, le 1er septembre 2013 REUTERS/Stringer/File Photo

Asaram Bapu, un gourou indien de 77 ans, à la tête d'une communauté de plusieurs dizaines de millions d'adeptes, vient d'être condamné à la prison à vie pour le viol d'une fille de 16 ans. C'est l'épilogue d'un procès mené sous très haute sécurité, et pendant lequel l'influence de ce guide religieux a pesé pour essayer d'influencer la famille de la victime.

Publicité

Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis

La garde rapprochée d'Asaram aura tout essayé pour que le gourou échappe à la justice : ses avocats ont continuellement retardé les audiences, ses adeptes ont envoyé des centaines de lettres de menaces aux policiers en charge de l'enquête, et surtout, trois témoins-clés ont été assassinés et six autres attaqués.

Et malgré tout, le vieux leader religieux, habillé de sa traditionnelle robe blanche et de son bonnet rouge, a été condamné à la peine maximale : la perpétuité. Deux de ses associés écopent de 20 ans de prison.

Une nouvelle victime a parlé, le fils du gourou poursuivi

Asaram est reconnu coupable d'avoir enfermé une adepte de 16 ans dans sa chambre, de l'avoir violée puis menacé de mort si elle révélait le crime. Une menace prise au sérieux : depuis le dépôt de la plainte il y a cinq ans, la police a déployé des dizaines d'officiers, dont des membres de commando à la résidence de la victime pour empêcher qu'elle soit attaquée par les adeptes de cet énorme culte.

Ce qui a permis à une autre victime de parler. Cette fois, le fils du gourou est également poursuivi pour le viol de cette autre adepte.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail