Accéder au contenu principal
Afghanistan / Education

Afghanistan: selon l'Unicef, l'éducation régresse à tous les niveaux

Une classe clandestine de jeunes filles durant les années où les talibans étaient au pouvoir en Afghanistan (1996-2001).
Une classe clandestine de jeunes filles durant les années où les talibans étaient au pouvoir en Afghanistan (1996-2001). GETTY/Nikolai Ignatiev
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Selon l'Unicef, 3,7 millions d'enfants ne sont pas scolarisés en Afghanistan, soit près de la moitié des enfants âgés de 7 à 17 ans. Plus de la moitié sont des filles. Ces chiffres sont les pires depuis 2002 et la fin du régime taliban. Le recul de l’éducation dans le pays s’explique par la dégradation générale - sécuritaire et économique - du pays selon l’Agence des Nations unies pour l’Education.

Publicité

Avec notre correspondante en Afghanistan, Sonia Ghezali

« Il faut qu’il y ait plus d’enseignantes qui soient formées », insiste Ziwar s’adressant au ministre de l’Education présent à la conférence de presse organisée à Kaboul pour la publication du rapport de l’Unicef. La jeune adolescente a fait le déplacement de sa province centrale et montagneuse de Daikundi afin de raconter devant les représentants du gouvernement et la presse afghane son parcours du combattant pour aller à l’école.

Les filles ne suivent pas les cours dispensées par les hommes

Faute d’enseignantes, les filles ne sont souvent pas scolarisées, les familles ne les laissant pas suivre des cours dispensés par des hommes. A cela s’ajoute l’insécurité grandissante, les difficultés économiques, les mariages précoces, qui poussent les familles à ne pas envoyer leurs enfant à l'école ; 60% des enfants non scolarisés en Afghanistan sont des filles. Dans certaines provinces, elles sont près de 85% à être déscolarisées.

Les enfants sont exposés à un risque accru d'abus

De plus, quand les enfants ne sont pas en classe, ils sont exposés à un risque accru d'abus, d'exploitation ou de recrutement par des groupes armés, insiste la représentante de l'Unicef en Afghanistan dans ce rapport. Les autorités afghanes ne contrôleraient que la moitié de leur territoire, faisant face aux attaques répétées des talibans et du groupe Etat islamique. Un contexte qui a largement contribué au recul de l’éducation dans le pays au cours de ces deux dernières années.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.