Accéder au contenu principal
Chine / Hong-Kong

Hong-Kong commémore les 29 ans du massacre de Tiananmen

Des milliers de personnes ont pris part çà une veillée ce lundi 4 juin pour commémorer les 29 ans du massacre de Tiananmen.
Des milliers de personnes ont pris part çà une veillée ce lundi 4 juin pour commémorer les 29 ans du massacre de Tiananmen. REUTERS/Bobby Yip
2 mn

Cela fait 29 ans que les Hongkongais marquent l’anniversaire du massacre de Tianamen au cours duquel l’armée populaire de Chine a réprimé dans le sang, le rassemblement de dizaines de milliers d’étudiants qui s’étaient réunis au Printemps 1989 avec l’espoir de voir la démocratie s’instaurer en Chine.

Publicité

Avec notre correspondante à Hong-Kong, Florence de Changy

À 20 heures précises, les lumières des terrains de sport du grand parc Victoria s’éteignent et des dizaines de milliers de petites bougies se mettent à briller.

En dépit d’un régime de plus en plus répressif en Chine, cette année, le comité organisateur a choisi comme thème de la veillée de Hong Kong : « A bas la dictature du parti unique ».

Depuis ses premiers jours, en 1989 le comité organisateur qui s’était constitué à Hong Kong par solidarité avec les étudiants pékinois avait la même ambition que les étudiants de Pékin : rendre la Chine démocratique.

Si la veillée de Hong Kong continue aussi de porter les mêmes revendications, elle commémore avant tout le massacre de centaines ou de milliers d’étudiants cette nuit-là, qui n’a toujours pas été reconnu par les autorités chinoises.

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a demandé au gouvernement chinois de dire toute la vérité « sur le nombre de morts, de détenus et de portés disparus ». Et de citer le prix Nobel de la Paix, Liu Xiaobo, décédé il y a bientôt un an, qui avait dit « les fantômes du 4 juin ne sont pas encore en paix ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.