Afghanistan

Afghanistan: attaque armée à Jalalabad

Attaque armée à Jalalabad, ce mardi 31 juillet 2018.
Attaque armée à Jalalabad, ce mardi 31 juillet 2018. REUTERS/Parwiz

Plusieurs hommes armés sont entrés en action ce mardi 31 juillet 2018 dans la ville de Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan. Leur cible serait le bureau des réfugiés et rapatriés. Aucune revendication n'a été formulée. Selon un porte-parole provincial, au moins deux explosions ont retenti dans la matinée. Et de préciser que plusieurs agences internationales se trouvent à proximité des lieux. « Les forces de sécurité ont été déployées dans le quartier », précise-t-il.

Publicité

Selon le porte-parole Attaullah Khogyani, interrogé par l'Agence France-Presse, « juste avant l'attaque, les membres du département des réfugiés étaient réunis avec des représentants des bailleurs internationaux ». « Un nombre important d'employés de ce département ont pu être secourus », ajoute-t-il.

Y a-t-il eu kamikaze ou non ? Les faits doivent encore être établis clairement. Le correspondant de l'AFP à Jalalabad explique avoir entendu des tirs plusieurs minutes après des détonations, alors qu'une épaisse colonne de fumée s'élevait au-dessus des toits dans la matinée de ce mardi.

Selon Reuters, qui cite les autorités locales et des témoins, le commando a fait irruption dans le bâtiment et plusieurs dizaines de personnes étaient retenues en otage. Toujours selon l'agence, l'attaque a bien débuté par l'explosion d'un kamikaze à l'entrée, puis l'explosion du véhicule utilisé par les assaillants.

Plusieurs blessés auraient été blessées par cette seconde explosion. Ce mardi midi, le bâtiment était encore bouclé par les forces de sécurité afghanes. Selon Sohrab Qaderi, membre du conseil provincial de Jalalabad, une quarantaine de personnes pourraient être retenues à l'intérieur du bâtiment.

→ Écouter sur RFI : En Afghanistan, « une sorte de montée en puissance dans l'horreur »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail