Accéder au contenu principal
Pakistan

Arif Alvi officiellement investi chef de l'Etat pakistanais

Arif Alvi, le 27 août dernier à Islamabad.
Arif Alvi, le 27 août dernier à Islamabad. FAROOQ NAEEM / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le nouveau président pakistanais a prêté serment ce dimanche 9 septembre 2018, quelques jours après son élection à la tête de ce pays de plus de 200 millions d'habitants. Arif Alvi est un proche du Premier ministre Imran Khan. Sa fonction est surtout honorifique.

Publicité

Moustache grise et lunettes élégantes, Arif Alvi a 69 ans. Ce père de quatre enfants est dentiste de formation. C'est surtout une figure du parti au pouvoir, le Mouvement du Pakistan pour la justice (PTI).

En politique depuis une cinquantaine d'années, le nouveau président a fait ses premières armes en manifestant au sein du mouvement étudiant contre le régime militaire d'Ayub Khan, en 1969. Il sera d'ailleurs blessé.

Son entourage le présente comme l'un de ceux qui se sont battus pour la démocratie au Pakistan. Secrétaire général du PTI, il est également député depuis 2013 d'une circonscription de Karachi, la plus grande ville du pays.

En début de semaine, Arif Alvi est finalement élu chef de l'Etat par les parlementaires. Il ne devrait pas faire d'ombre au Premier ministre Imran Khan, qui vient de prendre les rênes du pays après une victoire controversée.

Les deux hommes sont des proches et sont issus du même parti. Par ailleurs, la fonction de président au Pakistan est de toute façon largement honorifique.

► À relire : L’irrésistible ascension d’Imran Khan

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.