Accéder au contenu principal
Pakistan

L'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté

Des dizaines de militants ont salué la décision du tribunal à Islamabad, le 19 septembre 2018.
Des dizaines de militants ont salué la décision du tribunal à Islamabad, le 19 septembre 2018. REUTERS/Faisal Mahmood
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Nawaz Sharif a été libéré sous caution ce mercredi 19 septembre au Pakistan. L’ex-Premier ministre avait été condamné début juillet en première instance à dix ans de prison pour corruption, suite aux révélations des Panama Papers.

Publicité

De notre correspondante à Islamabad, Solene Fioriti

C’est peut-être la fin d’une tragédie familiale et politique. La Haute Cour d'Islamabad a décidé de libérer Nawaz Sharif et sa fille Maryam. Cette décision a provoqué une explosion de joie du côté des partisans de l’ancien Premier ministre qui se sont regroupés devant la prison d’Islamabad.

Le clan Sharif a été mis a rude épreuve ces derniers mois. La fille et le père ont été enfermés lors des dernières élections générales : un triste symbole pour leur parti politique, puis la mort de la femme de Nawaz Sharif la semaine dernière à la suite d’un cancer.

Son mari Nawaz Sharif, qu’on appelle le lion du Penjab, en référence à son tempérament très fort, avait été destitué en 2017 par la Cour suprême en raison d’accusations très controversées de corruption. Beaucoup d’observateurs soupçonnaient l’armée d’avoir joué un rôle dans cette décision. Des craintes d’autant plus légitimes aujourd’hui, car cette libération soudaine semble montrer qu’il fallait coûte que coûte que Nawaz Sharif soit muselé le temps des élections. Reste à savoir si sa remise en liberté représente ou non une menace pour son ennemi politique, le nouveau Premier ministre Imran Khan.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.