Australie

Australie: abolition de la «taxe tampon»

Les autorités australiennes ont accepté ce mercredi 3 octobre d'abolir une taxe sur la consommation touchant les produits d'hygiène féminine.
Les autorités australiennes ont accepté ce mercredi 3 octobre d'abolir une taxe sur la consommation touchant les produits d'hygiène féminine. Wordpress

Voilà 18 ans que les associations de défense des droits de la femme se battaient pour cela : les autorités australiennes ont accepté ce mercredi 3 octobre d'abolir une taxe sur la consommation touchant les produits d'hygiène féminine. Elle était surnommée la « taxe tampon ».

Publicité

A l'Origine, en 2000, Canberra instaure une TVA à 10%. Certains produits de première nécessité en sont exonérés. C'est le cas pour de nombreux aliments, mais aussi pour certains produits d'hygiène jugés bénéfiques pour la santé: les préservatifs ou la crème solaire par exemple.

Mais les tampons et autres produits d'hygiène féminine eux sont soumis à cette TVA supérieure. Les associations de défense des droits de la femme dénoncent aussitôt le sexisme de cette nouvelle mesure. En réponse le ministre de la Santé affirme alors à la télévision publique australienne : « En tant que gars, j'aimerais que la crème à raser soit exemptée, mais je ne m'attends pas à ce que ça arrive ».

Après 18 ans de querelles et de campagne intitulée « Arrêtez de taxer mes règles ! », les ministres des Finances des différents Etats et Territoires ont finalement décidé à l'unanimité d'abolir cette taxe à compter de janvier prochain. Ils renoncent ainsi à des recettes annuelles de plus de 18 millions d'euros.

Certains soupçonnent des motivations politiques. La coalition conservatrice au pouvoir en Australie cherche à reconquérir l'électorat féminin après le dépôt de plusieurs plaintes dénonçant le harcèlement au sein du Parlement.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail