Accéder au contenu principal
Corée du Nord/Corée du Sud

Les deux Corées et l'ONU discutent de la démilitarisation de la frontière

Les deux Corées et l'ONU discutent ce 16 octobre du désarmement de la frontière dans le village frontalier de Panmunjeom.
Les deux Corées et l'ONU discutent ce 16 octobre du désarmement de la frontière dans le village frontalier de Panmunjeom. Reuters
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Des discussions de désarmement ont eu lieu ce 16 octobre entre les deux Corées et le commandement des Nations unies en Corée, qui est sous contrôle de l’armée américaine. Objectif de la rencontre : désarmer la « zone de sécurité conjointe » de Panmunjeom, qui le seul point de contact sur la frontière ultra-militarisée entre Nord et Sud. Séoul et Pyongyang ont entamé cette année des efforts substantiels de désarmement de leur frontière.

Publicité

Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

La zone de sécurité conjointe de Panmunjeom est le lieu le plus emblématique de la frontière entre les deux Corées : c’est le seul point où soldats du Nord et du Sud se font directement face, armes à la main, à quelques mètres les uns des autres. C’est à Pamunjeom que les dirigeants sud et nord-coréen se sont rencontrés à deux reprises cette année. C’est aussi là qu’un soldat nordiste est passé au Sud l’année dernière, sous le feu nourri de ses camarades.

Séoul et Pyongyang ont prévu d’interdire dorénavant toute arme dans la zone, explique l’agence de presse Yonhap qui précise que neuf postes de garde doivent aussi être supprimés, et que les touristes seront même autorisés à traverser à pied la ligne de démarcation pendant la journée.

Depuis le 1er octobre, les deux Corées ont aussi entrepris de déminer les alentours. L’accord pour démilitariser Panmunjeom a été conclu fin septembre, lors du troisième sommet intercoréen. Si le chemin vers une démilitarisation complète de la frontière est encore long, ces mesures permettront de réduire considérablement les risques d’accrochage armé.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.