Accéder au contenu principal
Chine

Chine: le taux de croissance à son plus bas depuis 2009

Face à la hausse inquiétante de la dette des gouvernements locaux, les autorités centrales ont mis le pied sur le frein des grands travaux (photo d'illustration).
Face à la hausse inquiétante de la dette des gouvernements locaux, les autorités centrales ont mis le pied sur le frein des grands travaux (photo d'illustration). REUTERS/Aly Song
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L’économie de la deuxième économie du monde a ralenti au dernier trimestre : 6,5 % de hausse du PIB fin septembre selon le Bureau national de la statistique.

Publicité

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Des investissements en baisse et des consommateurs un peu moins boulimiques dans leurs achats, ce ralentissement de la croissance chinoise est d’abord lié à des problèmes internes. Face à la hausse inquiétante de la dette des gouvernements locaux, les autorités centrales ont mis le pied sur le frein des grands travaux.

Les investissements dans les infrastructures (les autoroutes, le train) sont en recul, et dans les grandes villes, la classe moyenne chinoise modère ses envies ou en tout cas fait un effort sur certaines de ses dépenses.

Un rythme trimestriel plus lent que prévu en raison également du bras de fer commercial sino-américain, a reconnu ce vendredi en conférence de presse le porte-parole du Bureau national des statistiques : « Les défis extérieurs ont fortement augmenté alors que les problèmes intérieurs causés par les réformes structurelles ont continué d’apparaître », a affirmé Mao Shengyong, qui juge la croissance de la deuxième économie du monde « raisonnable dans les trois premiers trimestres de l’année », mais « incertaine » en raison de la « variabilité de l’environnement extérieur et des frictions commerciales avec les Etats-Unis. »

Une croissance raisonnable qui pourrait toutefois encore ralentir si Washington ajoute de nouvelles sanctions.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.