Accéder au contenu principal
Chine

Chine: des pompiers périssent dans un incendie de montagne

Des pompiers chinois lors d'une intervention dans la province de Jiangsu, fin mars 2019.
Des pompiers chinois lors d'une intervention dans la province de Jiangsu, fin mars 2019. REUTERS/Aly Song
Texte par : RFI Suivre
3 mn

En Chine, le corps de trente pompiers et secouristes ont été retrouvés lundi 1er avril dans l’ouest du Sichuan. Les soldats du feu ont été pris par un vent de revers dans une forêt de haute altitude.

Publicité

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Ce sont une majorité d’hommes jeunes, pour la plupart âgés de moins trente ans, qui ont laissé leur vie au mont Liang Shan rapporte le Journal de la jeunesse de Pékin. Décidément, la « montagne froide » de la province orientale du Sichuan porte mal son nom.

Selon un communiqué officiel repris par Caixin, l’incendie dans le comté de Mulli a été déclenché par la foudre. Alors que le feu s’est déclaré samedi 30 mars en fin d’après-midi, il n’a été totalement maitrisé que cette nuit.

Marche de 15 heures

689 pompiers volontaires et professionnels ont été dépêchés sur place dimanche, à plus 3 800 mètres d’altitude, selon un communiqué officiel repris par Caixin. Les témoignages des familles donnent la mesure de l’effort. « Je n’oublierai jamais cette journée », a écrit un soldat du feu dans un message posté sur le réseau WeChat quelques heures avant sa disparition.

Le jeune homme en combinaison orange, les mains couvertes de suie s’est pris en photos au milieu de la forêt. « Nous avons marché pendant 15 heures, rapporte-il. Je suis épuisé mais nous avons vu de beaux paysages. »

Énorme boule de feu

Mais dimanche, le vent tourne. Une énorme boule de feu embrase la montagne affirment les autorités. 27 pompiers, 1 garde forestier et 2 villageois sont portés disparus. Leurs corps ne seront retrouvés que le lendemain lundi à 18h30.

« L’incendie de Tianjin en 2015 et celui du Sichuan aujourd’hui, montrent que la Chine a encore un long chemin à parcourir pour moderniser son système de lutte contre les incendies » estime le journal anglophone China Daily. L’année dernière, les pompiers chinois ont quitté la police armée du peuple pour rejoindre le ministère de la Gestion des urgences.

Série noire

Un drame qui ajoute à la série noire : le mois dernier, 78 personnes sont mortes dans l’explosion d’une usine chimique de la province du Jiangsu (dans l’est) ; 26 autres ont été tuées dans un incendie déclenché par des pétards dans un bus circulant sur une autoroute du Hubei (dans le centre) ; et 2 enfants ont encore perdu la vie ce week-end (18 autres ont été blessés) dans la province voisine du Henan, alors qu’ils jouaient sur un trampoline gonflable arraché par la tornade.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.