Népal / Environnement

Le Népal lance une nouvelle opération de collectes de déchets sur l'Everest

Un sherpa népalais ramasse des déchets sur l'Everest en 2010 (image d'illustration).
Un sherpa népalais ramasse des déchets sur l'Everest en 2010 (image d'illustration). AFP PHOTO/Namgyal SHERPA
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le gouvernement népalais a lancé cette année une nouvelle opération de nettoyage du toit du monde. En 15 jours, une équipe a collecté trois tonnes de déchets solides. L'expédition ambitionne de rapporter en tout dix tonnes d'ici la fin du mois de mai. Chaque année, des milliers de déchets sont laissés par les alpinistes sur le chemin de l'ascension, transformant l'Everest en plus haute poubelle du monde.

Publicité

Après avoir ramassé trois tonnes de déchets en tout genre, boîtes de conserve, bombonnes de gaz, tentes, cordes et autres équipements d'escalade au camp de base situé à 5 300 mètres, les équipes de nettoyage ont également découvert quatre cadavres humains qui seront ramenés jusqu'à la capitale, malgré les difficultés de l'opération.

Les Sherpas prendront ensuite différentes directions : le versant Sud et les camps de base numéros 2, 3, et 4 qui culminent entre 6 400 et 7 950 mètres d'altitude. L’objectif est de ramener près de dix tonnes de déchets laissés par les milliers d'alpinistes lors de leur ascension.

On estime que chaque alpiniste laisse derrière lui environ 8 kg de déchets lors d'une expédition. Les autorités népalaises ont donc mis en place il y a cinq ans une caution de 3 500 euros, remboursée uniquement si l'alpiniste rapporte ses 8 kg de déchets.

Mais les contrôles sont défaillants et seule la moitié des alpinistes respecteraient les règles. La campagne de nettoyage s'achèvera le 29 mai, jour de la commémoration de la première ascension de l'Everest par le Néo-Zélandais Edmund Hillary et le Sherpa Tenzing Norgay. C'était il y a 66 ans.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail