Accéder au contenu principal
Indonésie / États-Unis

Indonésie: cinq conteneurs de déchets renvoyés aux États-Unis

Vue de conteneurs dans le port de Seattle, aux États-Unis, le 21 mars 2019. Les cinq conteneurs de déchets, appartenant à une société canadienne, ont été acheminés de Seattle à Surabaya, deuxième plus grande ville d'Indonésie, fin mars.
Vue de conteneurs dans le port de Seattle, aux États-Unis, le 21 mars 2019. Les cinq conteneurs de déchets, appartenant à une société canadienne, ont été acheminés de Seattle à Surabaya, deuxième plus grande ville d'Indonésie, fin mars. REUTERS/Lindsey Wasson
Texte par : RFI Suivre
2 mn

À l'instar d'autres pays d'Asie du Sud-Est, l'Indonésie a décidé de renvoyer plusieurs conteneurs de déchets aux États-Unis, des déchets qui ne respecteraient pas les déclarations de douane. En cause, des chargements de bouteilles, de déchets plastiques et de couches, alors que les conteneurs devaient uniquement contenir des déchets papier. La Malaisie avait également retourné le mois dernier à son destinataire des centaines de tonnes de déchets plastiques.

Publicité

La déclaration de douane était mensongère ce qui n'a pas manqué de provoquer la colère de Sayid Muhadhar, un haut fonctionnaire du ministère de l'Environnement indonésien.

La cargaison arrivée fin mars au port de Surabaya, la deuxième plus grande ville d'Indonésie était en fait rempli de déchets plastiques et non de papier à recycler. « Nous ne voulons pas être un dépotoir », a lancé le responsable indonésien justifiant le renvoi des 5 conteneurs vers les États-Unis. Les conteneurs ont été en fait acheminés de Seattle par une société canadienne, mais leur provenance n'a toujours pas été établie.

Depuis que la Chine a soudainement annoncé l'an dernier qu'elle cesserait de s'occuper de la gestion des déchets plastiques du monde entier, le créneau a été pris par plusieurs pays d'Asie du Sud-Est. Mais la conscience environnementale semble avoir pris le dessus y compris dans ces pays.

La Malaisie a renvoyé le mois dernier vers le Canada des centaines de tonnes de déchets plastiques, soulignant qu'elle ne voulait plus servir de décharge au monde entier, tout comme les Philippines, qui ont renvoyé à son expéditeur une cargaison illégale de 69 conteneurs.

A lire aussi : Philippines et Malaisie ne veulent plus garder les déchets du Canada

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.