Accéder au contenu principal

Singapour: le Parti progressiste se lance dans l'optique des législatives

Les membres du parti progressiste avec leur leader, Tan Cheng Bock ( 2eme, à dr.), après une conférence de presse, le 26 juillet 2019.
Les membres du parti progressiste avec leur leader, Tan Cheng Bock ( 2eme, à dr.), après une conférence de presse, le 26 juillet 2019. REUTERS/Feline Lim
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le paysage politique de Singapour est dominé par un parti autoritaire depuis plusieurs dizaines d'années. Or, un nouveau mouvement veut mettre le pied dans la porte. Le Parti progressiste de Singapour présente son programme ce samedi 3 août, avec l'ambition de fédérer l'opposition aux prochaines législatives.

Publicité

Trois mots-clés définissent ce programme : transparence, indépendance, responsabilité. D'après Tan Cheng Bock, le fondateur du Parti progressiste, la bonne gouvernance est en train de s'éroder à Singapour. C’est une manière polie de décrire le verrouillage total des institutions par le parti au pouvoir, qui contrôle les deux tiers du Parlement, muselle l'opposition, et fait poursuivre les dissidents en justice sous des motifs fallacieux.

Alors, comment faire ? Pour les progressistes, la priorité, ce sont les nominations dans l'administration. Par exemple, comment en est-on arrivé à ce que la femme du Premier ministre devienne la patronne du fonds souverain singapourien, qui gère un portefeuille de plusieurs milliards d'euros ? Il faut tout remettre à plat.

Un front uni de l’opposition

Le Parti progressiste, c'est du neuf avec du vieux. Tan Cheng Bock a une longue carrière derrière lui. Député pendant 26 ans, il a longtemps fait partie de l'establishment, avant de passer de l'autre côté de la barrière. Il s’est présenté contre son ancienne formation au poste honorifique de président de Singapour.

Aujourd'hui, il forme un vœu : que les différents partis d'opposition soient capables de se fédérer pour former un front uni d'ici les prochaines législatives, prévues au premier trimestre 2021.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.