Accéder au contenu principal
Chine

Chine: baisses de droits de douane en série, notamment sur le porc

Un étalage de viande de porc dans un supermarché à Pékin, le 11 avril 2019.
Un étalage de viande de porc dans un supermarché à Pékin, le 11 avril 2019. REUTERS/Jason Lee
Texte par : RFI Suivre
2 mn

La Chine a annoncé ce lundi 23 décembre une réduction des droits de douane sur plusieurs centaines de produits technologiques et alimentaires, le porc en particulier, qui fait face à une épidemie depuis huit mois. Ces baisses devraient être effectives les 1er janvier et 1er juillet 2020, selon le gouvernement chinois.

Publicité

Au 1er janvier 2020, les droits d'importation de 850 produits devraient passer de 12 à 8 % en Chine, soit une baisse de 4 %. C'est le cas du porc. La filière est frappée par la peste porcine africaine qui a décimé les troupeaux et fait grimper les prix du porc, la viande la plus consommée dans le pays.

D'autres produits alimentaires, comme le fromage, pourraient bénéficier d'une baisse de droits de douane de 7 %. Des produits chimiques et pharmaceutiques sont également concernés par ces réductions.

Une deuxième liste rassemble près de 500 équipements technologiques : imprimantes, stimulateurs cardiaques ou encore antennes satellites. Leurs droits d'importation devraient baisser à partir du 1er juillet prochain.

Baisses pas liées à la guerre commerciale

Ces annonces concernent tous les partenaires commerciaux de la Chine. Elles ne seraient pas directement liées à la guerre commerciale entre Pékin et Washington, même si certains produits sur la liste comme le jus d'orange et les avocats intéressent les États-Unis.

À ce propos, les deux puissances mondiales devraient signer en janvier un accord afin de calmer les tensions. La Chine devrait acheter davantage de produits agricoles américains. De leur côté, les États-Unis devraient réduire leurs surtaxes sur certains produits chinois.

À écouter : Les négociations commerciales Chine/États-Unis: le leadership américain existe-t-il toujours?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.