Accéder au contenu principal

Annulations de vols en cascade à l’aéroport de Singapour

Un Boeing 737 MAX8 de Silk Air sur le tarmac de l'aéroport Changi de Singapour, le 12 mars 2018.
Un Boeing 737 MAX8 de Silk Air sur le tarmac de l'aéroport Changi de Singapour, le 12 mars 2018. REUTERS/Edgar Su
Texte par : RFI Suivre
2 mn

L’aéroport de Singapour subit une perte de 20 000 voyageurs par jour depuis le début de l’épidémie de coronavirus.

Publicité

De notre correspondante régionale, Gabrielle Maréchaux

C’est l’aéroport de tous les superlatifs. Celui d’où un avion décolle ou atterrit toutes les 90 secondes. Celui qui a été désigné « meilleur aéroport du monde » en 2019 pour la septième année consécutive. Avec une cascade, une forêt tropicale, une piscine, des cinémas, une serre à papillons et des trampolines géants, l’aéroport de Changi est une attraction en soi, et un acteur capital de l’État de Singapour.

Mauvaise nouvelle pour toute l'économie

Dans ce contexte, les annulations de plus de 100 courriers vers le Japon, la Corée du Sud, l’Allemagne et les États-Unis entre mars et mai est une très mauvaise nouvelle pour toute l’économie. Car c’est l’absence de demande qui en est la cause, et non une précaution sanitaire.

Pour aider le secteur de l’aviation, l’État de Singapour lui octroie une enveloppe de 74 millions d’euros dans le budget de 2020. Des rabais sur les taxes d’atterrissage et le stationnements sont également prévus. Les compagnies aériennes comme Singapour Airlines, qui continuent de proposer des vols réguliers vers la Chine, obtiennent quant à elles une exonération totale des redevances d'atterrissage. Actuellement, un voyageur sur 10 qui arrive à Singapour est Chinois. Depuis le début de l’épidémie, l’État constate une perte quotidienne de 20 000 voyageurs.

À lire aussi : Coronavirus: une banque de Singapour évacuée en raison d’un cas confirmé

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.