Accéder au contenu principal

Coronavirus : les écoles japonaises fermées jusqu'au début du printemps

Tous les établissements scolaires au Japon, de l'école élémentaire au lycée, vont devoir fermer leurs portes à compter du 2 mars jusqu'aux vacances de printemps.
Tous les établissements scolaires au Japon, de l'école élémentaire au lycée, vont devoir fermer leurs portes à compter du 2 mars jusqu'aux vacances de printemps. REUTERS/Athit Perawongmetha
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Le Japon ferme écoles, collèges et lycées à partir de la semaine prochaine. C'est la décision prise, à titre préventif, par le Premier ministre Shinzo Abe ce jeudi 27 février. Le nombre de cas de contaminations s'élève pour le moment à 200.

Publicité

Le gouvernement japonais a demandé, à titre préventif, la fermeture temporaire des écoles publiques, à partir de la semaine prochaine et ce jusqu'à la fin mars. A Hokkaido, de nombreuses écoles étaient déjà fermées ce jeudi puisque 13 nouveaux cas, dont deux concernant des enfants de moins de 10 ans, ont été confirmés, selon la chaîne de télévision publique NHK.

Á Osaka, la ville a annoncé que ses jardins d'enfants, ses écoles élémentaires et collèges seraient fermés à partir du samedi 29 février. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré devant la presse que « la santé et la sécurité des enfants » étaient primordiales.

Le gouvernement critiqué

Ces derniers jours, le ministre japonais de la Santé s'est vu reprocher le déroulé des opérations concernant le navire de croisière Diamond Princess. Des dizaines de passagers japonais ont débarqué après avoir été testés négatifs, mais 45 d'entre eux présentent désormais certains symptomes du virus.

L'opposition estime qu'une quarantaine supplémentaire aurait dû leur être imposée. 240 membres d'équipage ont d'ailleurs commencé à débarquer ce jeudi et vont être placés en observation. Cette opération de débarquement va continuer pendant quelques jours. Ils étaient en effet environ un millier à bord mais ont dû continuer à travailler.

Une femme guérie de nouveau infectée

A Osaka, situation inédite : une femme travaillant à bord d'un bus touristique a été contaminée par le coronavirus pour la deuxième fois. Elle avait été déclarée guérie une première fois et avait pu quitter l'hôpital le 1er février après avoir été diagnostiquée porteuse du virus fin janvier.

Mercredi, ce sont deux nouveaux décès qui ont été annoncés : un octogénaire de Tokyo et une autre personne âgée de la région de Hokkaido.

Pour le moment, le gouvernement assure que les Jeux olympiques de Tokyo se dérouleront bien comme prévu l'été prochain. Mais dans toutes les tête, le printemps qui s'annonce ne semble guère porteur de bonnes nouvelles pour les événements sportifs.

(Avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.