Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Coronavirus: embellie sur le front de l'épidémie en Chine

L'OMS a indiqué, ce lundi 9 mars, que 70% des cas rapportés en Chine avaient guéri. Photo prise à l'aéroport international de Pékin, le 9 mars 2020.
L'OMS a indiqué, ce lundi 9 mars, que 70% des cas rapportés en Chine avaient guéri. Photo prise à l'aéroport international de Pékin, le 9 mars 2020. REUTERS/Thomas Peter
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Les autorités sanitaires chinoises n’ont rapporté aucun cas de nouvelle contamination ce lundi 9 mars pour l’ensemble du territoire, à l’exception de la province du Hubei où les hôpitaux de campagne commencent à fermer faute de nouveaux patients.

Publicité

Des personnels en combinaisons blanches de protection qui soulèvent des matelas, retirent les draps, et des centaines de lits vides vus depuis le toit du gymnase. Les images de la fermeture d'un centre sportif de Wuhan, transformé en hôpital de fortune, ont été abondamment diffusées par les médias d’État ce lundi 9 mars, rapporte notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde. Elles symbolisent la lente rémission de la capitale de la province du Hubei, dans le centre de la Chine. Elles contrastent avec ces images, que personne n’a oubliées, d’hôpitaux débordés devant l’afflux des malades fin janvier.

« Il y a de moins en moins de nouveaux cas positifs au coronavirus dans la province, confirme à RFI le docteur Philippe Klein, qui dirige une clinique internationale dans un hôpital chinois de Wuhan. Le premier hôpital construit en préfabriqué n’a plus de patient, de même que certains grands hôpitaux de la ville, qui sont en cours de désinfection. »

« Wuhan a fait un autre effort, ajoute ce professionnel. La construction de 19 hôpitaux de campagne, plus petits que les deux hôpitaux en préfabriqué construits au départ, mais qui vont avoir la capacité de prendre en charge les derniers cas. L’objectif est d’arriver à vider les grands hôpitaux de la ville pour qu’ils reprennent une activité normale. »

70% des cas guéris

L'optimisme est donc de rigueur, et pas seulement dans le Hubei. Hormis dans cette province, aucun nouveau cas n'a été répertorié sur le territoire chinois ce lundi 9 mars.

Sur les réseaux sociaux, le hashtag « bonne nouvelle » est de sortie. L’épidémie est finie et l’école reprend pour les élèves du secondaire dans la province du Qinghai. Dans la province du Henan, le plus jeune guéri du coronavirus, infecté à l’âge de cinq mois, a quitté l’hôpital. Dans la province de Jilin, un patient de 77 ans est sorti de l’unité de soins intensifs, rapportent encore les médias officiels.

Sur les « 80 000 cas rapportés en Chine », berceau de l'épidémie, « plus de 70% ont guéri », a déclaré de son côté le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, toujours ce lundi.

Reprise économique à Shanghai

Ces progrès sur le plan sanitaire vont de pair avec une reprise de l'activité économique, atone depuis plusieurs semaines. À Shanghai, le trafic a repris, il y a même quelques embouteillages, note notre correspondant Simon Leplâtre. Les centres commerciaux rouvrent, de même que la plupart des restaurants, avec néanmoins des tables plus espacées.

La plupart des magasins Ikea ont repris du service, et Disney a rouvert le village commercial qui entoure son site de Shanghai. Le parc d’attractions, lui, reste pour l'instant fermé.

Pour autant, la vigilance demeure. Dans tous les lieux publics, il faut toujours s’inscrire en entrant, tendre le poignet ou le front pour donner sa température, se laver les mains avec des gels hydroalcooliques et, bien sûr, porter un masque.

Les autorités se gardent aussi de tout triomphalisme. L’épidémie va continuer jusqu'en juin au niveau mondial, a affirmé Zhong Nanshan, le découvreur chinois du Sras, « nous devons poursuivre nos efforts de prévention et renforcer nos contrôles aux frontières ». En Europe, par exemple, l'épidémie ne cesse de gagner du terrain.

► À lire aussi : Coronavirus-Chine: le confinement source de souffrances, disputes et divorces

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.