Accéder au contenu principal

Coronavirus: en Asie du Sud-Est, les mesures de protection se multiplient

Un nouveau «cluster» du coronavirus est apparu en Asie du Sud-Est. Une contamination a débuté à la mosquée Sri Petaling, en périphérie de Kuala Lumpur.
Un nouveau «cluster» du coronavirus est apparu en Asie du Sud-Est. Une contamination a débuté à la mosquée Sri Petaling, en périphérie de Kuala Lumpur. REUTERS/Lim Huey Teng
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Un nouveau « cluster » du coronavirus est apparu en Asie du Sud-Est. Un rassemblement religieux près de Kuala Lumpur a contaminé des Malaisiens, des Singapouriens et des Brunéiens. Pour contrer cette propagation, les pays de la zone ont pris différents types de mesures.

Publicité

Avec notre correspondante à Kuala Lumpur, Gabrielle Maréchaux

C’est une contamination qui a débuté à la mosquée Sri Petaling, en périphérie de Kuala Lumpur. 16 000 personnes étaient présentes pour un rassemblement de masse initié par le mouvement prosélyte Tabligh du 27 février au 1er mars.

Quinze jours plus tard, deux Singapouriens qui étaient présents sont déclarés positifs au coronavirus et 11 fidèles de retour à Brunei deviennent les premiers cas de leur pays, qui en compte désormais 25.

Les fidèles déclarés positifs

En Malaisie, parmi les 9 cas recensés ce jeudi 12 mars, trois au moins sont liés à ce cluster, et les autorités cherchent désormais à tester tous les fidèles présents à cet événement.

Pour éviter que le virus ne se propage dans sa communauté musulmane, Singapour a fermé toutes ses soixante-six mosquées.

En Malaisie où l’absence à la prière du vendredi peut faire l’objet de poursuite judiciaire pour les hommes musulmans, un seul État du nord du pays a suivi les mesures de Singapour.

Le ministre des Affaires religieuses a cependant conseillé aux mosquées de faire des sermons plus courts et de proposer du gel et des masques. Les fidèles sont, eux, invités à faire leurs ablutions chez eux.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.