Accéder au contenu principal

Coronavirus: la Chine annonce des mesures pour relancer son économie

Pékin annonce des réductions de taxes pour stimuler les investissements, mais aussi des projets d’infrastructures visant à relancer la deuxième économie du monde, très affectée par le coronavirus.
Pékin annonce des réductions de taxes pour stimuler les investissements, mais aussi des projets d’infrastructures visant à relancer la deuxième économie du monde, très affectée par le coronavirus. DALE DE LA REY / AFP

Alors que les autorités chinoises ne rapportent plus de nouvelles contaminations au Covid-19, en dehors des cas importés, Pékin annonce des réductions de taxes pour stimuler les investissements. Mais aussi pour encourager des projets d’infrastructures visant à relancer la deuxième économie du monde, très affectée par le coronavirus.

Publicité

De notre correspondant à Pékin,

Pour la deuxième fois en une semaine, la puissante agence de planification chinoise a annoncé des mesures pour redémarrer le moteur de lacroissance chinoise. La commission nationale du développement et de la réforme entend ainsi accélérer les nouvelles infrastructures, et notamment des chantiers de « villes intelligentes », accompagnées par l’extension du réseau 5G.

Il s'agit d'une manière de rassurer le Fonds monétaire international (FMI) qui voit venir la récession à grande vitesse et vient d’appeler, le 17 mars dernier, à une « relance budgétaire mondiale coordonnée et synchronisée ». « Nous sommes là », répondent en substance les planificateurs chinois, selon lesquels près de 90 % des projets d’infrastructures en Chine ont déjà repris, à l’exclusion de la province sinistrée du Hubei.

Soutenir la consommation

Pour l’instant, le gouvernement central compte surtout sur les autorités provinciales qui ont été appelées, le 17 mars, à soutenir la consommation via des bons d’obligations. C’est important, car les ventes au détail, moteur de la croissance chinoise, ont chuté de plus de 20 %, depuis le début de cette année, dans une Chine confinée pendant près de deux mois.

Les consommateurs terrifiés par la pneumonie virale vont-ils pour autant retrouver le chemin des achats ? « Patience, nous devons éviter les mesures bazooka pour sauver l’économie », a indiqué cette semaine Yu Yongding. Selon cet ancien conseiller de la Banque centrale, avant de répondre aux appels internationaux, le pays doit d’abord s’assurer de l’extinction totale de l’épidémie et de la pleine reprise des usines, avant de dégainer les mesures budgétaires et monétaires.

Coronavirus: le compteur tombe à zéro en Chine pour les cas locaux

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.