Accéder au contenu principal

Coronavirus en Chine: confinement général pour 700000 habitants à Shulan

La ville de Shulan ayant décrété le confinement général ce dimanche 10 mai, les habitants sont priés de rester chez eux. (Image d'illustration)
La ville de Shulan ayant décrété le confinement général ce dimanche 10 mai, les habitants sont priés de rester chez eux. (Image d'illustration) REUTERS/Carlos Garcia Rawlins

Le déconfinement en Chine suscite la crainte de nouvelles infections. Les autorités sanitaires rapportent 19 nouveaux cas de contamination au coronavirus ce week-end, dont deux cas venant de l'extérieur. Un cas a été constaté à Wuhan samedi, et 11 dans le nord-est du pays. Et la ville de Shulan a décrété le confinement général ce dimanche, les habitants sont priés de rester chez eux.

Publicité

Avec notre correspondant régional à Busan,

Après Wuhan, c'est au tour de Shulan. À compter de ce dimanche, les transports publics de cette ville de la province de Jilin sont suspendus. Plus personne ne sort.

Tous les véhicules sont arrêtés à l'entrée de la cité, les trains resteront à quai jusqu'au 31 mai. Un verrouillage strict décidé à la suite de ce qui ressemble à un nouveau foyer d'infections. Les comités de quartiers ont reçu pour consigne de boucler les résidences et les villages du district.

Les 700 000 habitants doivent rester chez eux. Et comme on l'a vu dans les mégalopoles infectées du Hubei et du Zhejiang au début de l'épidémie en Chine, un seul membre par foyer est autorisé à sortir pour aller faire les courses.

Une femme de 45 ans au départ de la chaîne de contamination

C'est une femme de 45 ans qui serait au départ de cette nouvelle chaîne de contamination, rapporte le Huanqiu Shibao. Une blanchisseuse travaillant au bureau de la sécurité publique, qui aurait transmis la pneumonie virale à son mari, ses trois sœurs et d'autres proches.

Les autorités sanitaires s'inquiètent du fait que la patiente n'a pas effectué de voyage récemment, a priori elle n'a pas été en contact avec une personne déclarée positive.

Par mesure de précaution, les centres sportifs et les lieux de divertissement, cinémas et karaokés ont été fermés. Les cours qui venaient de reprendre pour les élèves de 3e et de terminale ont été interrompus.


► CORÉE DU SUD : NOUVEAU FOYER D'INFECTION À SÉOUL

Un nouveau foyer d’infection au Covid-19 a éclaté en plein cœur de Séoul, après qu’une personne contaminée se soit rendue dans plusieurs clubs d’un quartier nocturne branché. Alors que le pays comptait zéro contamination locale depuis plusieurs jours – et que les écoles doivent rouvrir mercredi – déjà 54 nouveaux cas de Covid-19 liés à ce nouveau foyer sont apparus, ont annoncé les autorités ce dimanche. La mairie a annoncé la fermeture des bars et des clubs de la capitale jusqu’à nouvel ordre.

Avec notre correspondant à Séoul,  Frédéric Ojardias

La nuit du 1er au 2 mai, un jeune homme  asymptomatique et ignorant qu’il était contaminé  a visité plusieurs clubs d’Itaewon, un populaire quartier nocturne de Séoul. Selon les autorités, jusqu’à 1 500 personnes auraient pu entrer en contact avec lui. Mais depuis, quelques centaines seulement ont été se faire dépister, en dépit des nombreux textos d’alerte envoyés sur tous les smartphones du pays.

Le problème est compliqué par le fait que plusieurs de ces clubs sont fréquentés par la communauté gay. Une partie de la presse sud-coréenne n’a pas hésité à faire ses gros titres sur le sujet, stigmatisant lourdement une minorité déjà victime de violentes discriminations en Corée du Sud. En conséquence, beaucoup de clients de ces clubs n’osent pas se faire tester, de peur de révéler leur orientation sexuelle.

Les autorités ont compris le danger et ont annoncé que tous ceux qui se sont rendus à Itaewon pourront se faire tester librement, sans devoir préciser quels établissements ils ont visité. Leur stratégie de traçage et de tests massifs, couronnée de succès jusqu’à présent, va être mise à l’épreuve par ce nouveau foyer d’infection.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.