Accéder au contenu principal

Coronavirus: les touristes de retour à Bali dès juillet?

Les passagers se font rares à l'aéroport de Bali.
Les passagers se font rares à l'aéroport de Bali. SONNY TUMBELAKA / AFP
Texte par : RFI Suivre
1 mn

En Indonésie, la survie de l’économie a toujours été liée à la gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19. Le quatrième pays le plus peuplé du monde n’a ainsi jamais mis en place de confinement général qui, selon le président, aurait fait plus de ravages qu’autre chose. Et c’est aujourd’hui l’île de Bali qui annonce plancher sur un retour des touristes pour juillet.

Publicité

Avec notre correspondante à Kuala Lumpur, Gabrielle Maréchaux

C’est une île paradisiaque devenue presque déserte depuis le début de l’épidémie. Bali a reçu l’année dernière plus de voyageurs qu’elle ne compte d’habitants : une fréquentation touristique capitale pour son économie mais qui a baissé de 64% depuis janvier 2020.

Pourtant, sur l’île elle-même, avantagée par sa petite taille et son insularité, le virus ne s’est pas fait ravageur, assurent les autorités qui ne revendiquent que quatre morts et rappellent que la totalité des cas de coronavirus étaient importés.

Tests à l'aéroport

Optimiste et conscient que la moitié des Balinais vivent du tourisme, un représentant du gouvernement a donc fait savoir que les voyageurs pourraient revenir d’ici juillet, à condition de se faire tester à l’aéroport.

Plus critiques, les observateurs scientifiques se méfient eux des résultats balinais, rappelant le nombre restreint de tests effectués, mais aussi la recrudescence de la dengue depuis début 2020, avec deux fois plus de cas que l’année dernière. Or, cette maladie tropicale a des symptômes fort similaires à ceux du coronavirus, et une confusion entre les deux affections reste possible, même après certains tests.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.