Accéder au contenu principal

Coronavirus: deuxième vague de contamination en Corée du Sud, 16 marins russes testés positifs

La Corée du Sud, en pleine seconde vague de corornavirus, a recensé 46 nouveau cas de Covid-19 le 23 juin 2020.
La Corée du Sud, en pleine seconde vague de corornavirus, a recensé 46 nouveau cas de Covid-19 le 23 juin 2020. Jung Yeon-je / AFP

La seconde vague de contamination au Covid-19 suscite l'inquiétude des Sud-Coréens, alors que 35 à 50 nouveaux cas sont recensés chaque jour, principalement à Séoul et ses environs. Arrivés ce dimanche au port de Busan, 16 marins à bord d'un navire frigorifique en provenance de Vladivostok ont été testés positifs et 160 personnes avec qui ils ont été en contact ont été confinées dans l’urgence. Ce mardi matin, les dockers ont arrêté le travail.

Publicité

De notre envoyé spécial à Busan,

Des agents de sécurité, masques noirs et gilets jaunes nous invitent à passer notre chemin devant l’accès au quai. Sur la porte vitrée du syndicat des dockers du port de Gamcheon, un message en gros caractères sur une feuille A4 scotchée avertit : « Coronavirus : interdit d’entrer dans le bâtiment. » 87 ouvriers portuaires et fonctionnaires du port ont aidé à préparer le déchargement de l’Ice Stream Ubtes, arrivé de Russie ce week-end. Tous ont été placés à l’isolement dans l’attente des résultats des tests pour le Covid-19, qui devraient arriver avant jeudi.

Réunion ce matin avec les autorités portuaires. Le travail est interrompu. Le navire de 3 933 tonnes se cache derrière des murs surmontés de barbelés. Ce qui n’empêche pas l’inquiétude de monter dans les entrepôts frigorifiques, immenses cubes de béton posés entre les collines et la mer.

Règles de distanciation renforcées mais peu appliquées

« Le bateau russe est par là, dans cette direction, nous explique l'un des employés. Ici ça va, ce n’est pas trop dangereux. Mais tout le monde fait attention. On est étonné, on a peur, on doit garder nos distances. Il ne faut pas se parler de trop près comme nous le faisons maintenant par exemple [Rire]. »

Des règles de distanciation sociale renforcées mais peu appliquées ces derniers jours, notamment le port du masque, selon les médias locaux. Le déchargement des cargaisons surgelées, poissons, fruits de mer, est également suspendu. Les autorités sud-coréennes s’inquiètent du rebond des cas importés, mais pas seulement. « Nous ne redoutons pas une deuxième vague, disaient ce lundi en substance les experts. Nous sommes en plein dedans. »

À lire aussi : Corée du Sud: flambée de cas de coronavirus près de Séoul

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.