Accéder au contenu principal

Inde: à Bangalore, les hôpitaux saturés par la hausse des cas de coronavirus

Des lits à l'intérieur d'un hôpital de fortune où installation de quarantaine a été récemment construites pour les patients atteints du Covid-19 à Mumbai, Inde, le 11 juin 2020.
Des lits à l'intérieur d'un hôpital de fortune où installation de quarantaine a été récemment construites pour les patients atteints du Covid-19 à Mumbai, Inde, le 11 juin 2020. REUTERS/Francis Mascarenhas
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Inde, les hôpitaux des grandes villes, déjà surchargés habituellement, ont de plus en plus de mal à faire face à la hausse des cas de coronavirus. C’est notamment le cas dans la grande ville de Bangalore, au sud du pays, où une personne potentiellement infectée est morte après avoir été refusée de dix-huit hôpitaux.

Publicité

De notre correspondant en Inde,  Sébastien Farcis

Bhawarlal Sujani souffre de symptômes du Covid-19. Il a du mal à respirer, son pouls est faible et il vomit. Ce résident de Bangalore, âgé de 52 ans, part donc avec son fils à la recherche d’un hôpital, dans cette ville riche, capitale des nouvelles technologies. En vain. Il est rejeté de dix-huit hôpitaux privés et publics qui affirment qu’ils n’ont pas de lits ou de ventilateurs pour l’accueillir. Il est finalement décédé des complications de sa maladie.

Ces refus sont illégaux en Inde. Le gouvernement régional menace donc de poursuivre les neuf hôpitaux privés impliqués. Si ces scènes sont courantes à New Delhi et Bombay, Bangalore, la troisième ville la plus peuplée, avait jusqu’à présent été épargnée par le virus. Toutefois, les cas montent en flèche depuis une semaine, ce qui a forcé les autorités à allonger le couvre-feu nocturne et à imposer un confinement total dans l’État le dimanche.

►À lire: Coronavirus: l'Inde dépasse le demi-million de cas en attendant le pic de l’épidémie

La campagne de cette région est également touchée: trois vidéos ont montré des hommes en combinaison jeter des corps sans ménagement dans des fosses communes de la province, ce qui a créé un scandale et entrainé le renvoi de plusieurs agents publics.

Dans le pays, le coronavirus continue de se répandre, l’Inde compte à ce jour plus de 600 000 cas, un chiffre qui augmente de plus de 20 000 par jour.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.