Accéder au contenu principal
Reportage

Australie: la communauté aborigène manifeste aussi face aux violences policières

Des Aborigènes participant à un rituel purificateur durant une manifestation Black Lives Matter à Sydney le 5 juillet 2020.
Des Aborigènes participant à un rituel purificateur durant une manifestation Black Lives Matter à Sydney le 5 juillet 2020. AFP Photo/Peter Parks
Texte par : RFI Suivre
3 mn

Le mouvement Black Lives Matter prend de l’ampleur aussi en Australie où la dénonciation des violences policières trouve un très fort écho au sein de la communauté aborigène. Une manifestation a rassemblé plusieurs milliers de personnes dimanche à Sydney.

Publicité

Avec notre correspondant à Sydney, Grégory Plesse

Une cérémonie traditionnelle aborigène était de rigueur pour cette troisième manifestation Black Lives Matter à Sydney. Le mot d’ordre du jour : dénoncer la mort de centaines d’Aborigènes dans des prisons australiennes. De nombreux membres des familles de ces victimes étaient présents. Elles ont eu droit à un rituel purificateur : « Tous ceux ici qui ont perdu un membre de leur famille sous les coups de la police, venez à moi pour vous faire embaumer. Et vous débarrasser des démons qui nous entourent et nous oppressent » s’exclame Lizzie Jarrett.

437 Aborigènes morts en détention en 30 ans

C’est l’une des organisatrices de ce rassemblement. L’un de ses cousins est mort en prison. Et ce qu’elle veut faire savoir, c’est que la violence du système judiciaire et carcérale à l’égard des Noirs n’est pas seulement un problème américain : « Depuis 1991, 437 Aborigènes sont morts en détention… Cette journée est très importante, car l’Australie et le monde doivent comprendre qu’ici aussi, les vies noires comptent. »

►À lire aussi : Les violences policières en Australie contre les Aborigènes sont aussi dénoncées

Le port obligatoire du masque et le respect de la distanciation physique n'a pas empêché les organisateurs de faire entendre leur voix. Une nouvelle manifestation est d’ailleurs prévue à la fin du mois pour dénoncer les brutalités policières à l’égard des Aborigènes. Ils ne représentent que 3% de la population australienne, mais 30% de la population carcérale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.