Accéder au contenu principal

Coronavirus: l'épidémie flambe en Inde, l'État du Kerala durcit ses mesures

Des personnes portant des masques contre le coronavirus attendent leur bus à Kochi, dans l'État du Kerala, en Inde, le jeudi 25 juin 2020.
Des personnes portant des masques contre le coronavirus attendent leur bus à Kochi, dans l'État du Kerala, en Inde, le jeudi 25 juin 2020. AP Photo/R S Iyer

L'Inde est devenue ce dimanche le 3e pays du monde le plus touché par la pandémie : le pays a enregistré un peu moins de 25 000 nouveaux cas et 613 morts dues au coronavirus en 24 heures, dépassant ainsi la Russie. Un État a déjà prévenu sa population que la lutte sera longue : le Kerala, dans l’extrême sud du pays, vient de prolonger les mesures de distanciation physique pendant un an.

Publicité

De notre correspondant à New Delhi,

Le virus est là pour longtemps et le Kerala prévient ses administrés : les mesures d’exception vont demeurer jusqu’en juillet 2021 et elles sont encore plus strictes.

Ne pas porter de masques en public est maintenant passible 120 euros d’amende, – ce qui est extrêmement élevé pour l’Inde –, les mariages ne peuvent compter plus que 50 personnes, les funérailles de personnes non malades du Covid-19, 20 personnes maximum. Les processions, rassemblements religieux ou politiques sont suspendus, sauf autorisation exceptionnelle, et ne doivent pas réunir plus de 10 personnes.

Le Kerala est le premier État indien à étendre ces mesures aussi longtemps, et fait encore une fois figure de pionnier. Il a été le premier État touché en janvier, mais grâce un système public de santé très performant, il a réussi à empêcher une large contagion.

Avec 35 millions d’habitants, le Kerala n’a enregistré que 5 400 cas et 26 décès. Toutefois, ce chiffre des cas a bondi de 5% ce dimanche, ce qui a poussé les autorités à imposer un nouveau confinement total de la capitale de l’État pour une semaine.

À lire aussi : Inde: à Bangalore, les hôpitaux saturés par la hausse des cas de coronavirus

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.