Accéder au contenu principal
Reportage

Coronavirus en Australie: le reconfinement de Melbourne coûtera cher

Distribution alimentaire à Melbourne, le lendemain de l'ordre de reconfiner la ville, le 9 juillet 2020.
Distribution alimentaire à Melbourne, le lendemain de l'ordre de reconfiner la ville, le 9 juillet 2020. William WEST / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Les cinq millions d’habitants de la deuxième plus grande ville d’Australie sont depuis ce mercredi matin 8 juillet de nouveau confinés. Les restaurants, les bars, les cinémas sont fermés. Une réalité que les habitants de Melbourne acceptent, sans forcément l’approuver. 

Publicité

Avec notre correspondant à Sydney, Grégory Plesse

20 % de la population australienne reconfinée. À Melbourne, la nouvelle est dure à encaisser. Mais pour Émilie, qui vit en Australie depuis 20 ans, mieux vaut pêcher par excès de prudence.

« Il vaut mieux être prévenant, faire de la prévention parce que bon, assure-t-elle. Les morts du coronavirus, il n’y en a eu que deux récemment mais ce sont des gens qui sont morts seuls, sans leur famille. Il n'y avait personne autour d’eux. [Confiner,] c’est ce qu’il faut faire avec ce virus, et bon, ça fait réfléchir. »

Justin, lui, a plus de mal à accepter ce reconfinement : « Ça a eu un impact sur ma vie sociale mais je suppose que c’est pour le mieux, même si je ne suis pas d’accord. Je pense qu’on a un peu surréagi. »

L’impact du coronavirus en Australie, qui comptabilise une centaine de morts depuis le début de la pandémie, est bien moins lourd qu’aux États-Unis, ou en Europe.

« Dernier clou planté dans le cercueil »

Les conséquences de ce reconfinement seront en revanche terribles pour l’économie. Justin par exemple, a été mis en chômage partiel par la compagnie aérienne qui l’embauchait. Il a perdu quasiment tout espoir de retrouver un jour son travail. « Ce reconfinement, c’est le dernier clou planté dans le cercueil pour moi, et pour beaucoup d’autres, en particulier dans le secteur de la restauration. »

D’après le gouvernement, le reconfinement va coûter 600 millions d'euros par semaine.

À écouter : Enquête sur le coronavirus: la Chine menace les exportations d’orge de l’Australie

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.