Accéder au contenu principal

Chine: l'universitaire Xu Zhangrun libéré

Xu Zhangrun enseigne à la prestigieuse université Tsinghua de Pékin.
Xu Zhangrun enseigne à la prestigieuse université Tsinghua de Pékin. REUTERS/Thomas Peter/File Photo
Texte par : RFI Suivre
1 mn

Les autorités chinoises ont remis en liberté Xu Zhangrun, l'un des rares universitaires critiques du pouvoir chinois, ont indiqué ce lundi ses amis. Ce professeur avait osé défier le Parti communiste pour sa gestion de la crise du coronavirus.

Publicité

Xu Zhangrun, qui enseigne à la prestigieuse université Tsinghua de Pékin, fait partie des derniers intellectuels à hausser le ton contre le pouvoir chinois.

Dès 2018, il dénonce la modification de la Constitution, qui permet au président Xi Jinping d'aller au-delà de deux mandats présidentiels. Il n'hésite pas à fustiger le régime communiste, dirigé, dit-il, « par un seul homme et de manière tyrannique ».

En février dernier, alors que la maladie fait des ravages sur le territoire chinois, il tacle la culture de la mise en scène et de la censure en Chine, qui aurait selon lui encouragé la propagation du coronavirus dans son pays.

Une semaine de détention

La semaine dernière, il est arrêté sous un motif fallacieux, accusé d'avoir eu recours à une prostituée.

On ignore pourquoi, mais dans un rare geste de clémence, il n'aura passé que quelques jours en prison. Il a pu regagner son domicile et d'après ses proches, il se porte bien.

L'avenir dira si cette tentative d'intimidation aura eu raison de ses critiques virulentes envers le pouvoir chinois.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.