Hong Kong: le succès de la primaire donne l'espoir d'une victoire aux démocrates

Une volontaire présente une pancarte avec un QR code à scanner pour voter aux primaires pan-démocrates à Hong Kong, le 12 juillet 2020.
Une volontaire présente une pancarte avec un QR code à scanner pour voter aux primaires pan-démocrates à Hong Kong, le 12 juillet 2020. ISAAC LAWRENCE / AFP

À Hong Kong, plus de 600 000 personnes ont participé aux « primaires » de l’opposition pro-démocratie ce week-end. Le scrutin a eu lieu malgré plusieurs tentatives d’intimidation par les autorités, pendant une alerte canicule et alors que Hongkong affronte une nouvelle vague de cas de Covid-19 plus virulente que les précédentes.

Publicité

Avec notre correspondante à Hong Kong, Florence de Changy

Ils n'en attendaient pas tant. Les organisateurs de la primaire pan-démocrate espéraient initialement mobiliser 170 000 votants. Ce sont finalement quelque 600 000 Hongkongais qui ont fait le déplacement.

Mais pour les organisateurs, il s’agit surtout d’utiliser les résultats de ces primaires pour mettre au point une stratégie pour les législatives prévues en septembre. C'est qu'il est désormais possible que l’opposition pro-démocratie soit majoritaire au Conseil législatif, le Parlement hongkongais. Le professeur de droit Benny Tai, l’un des cerveaux derrière cette campagne, est optimiste. Pour lui, il est désormais possible que l’opposition gagne jusqu’à 45 sieges sur 70.

« Comment voter intelligemment »

« Au cours de ces derniers mois, j’ai réussi à convaincre la plupart des groupes, pas tous mais presque, y compris les localistes et les partis démocratiques plus traditionnels, de participer à ces primaires, explique Benny Tai. Par le passé, à cause d’un manque de coordination, on n’a jamais réussi à optimiser le nombre de sièges que nous étions en mesure de gagner aux élections. Mais cette fois, grâce à ces primaires organisées pour la première fois avant une élection officielle, et surtout grâce au fort taux de participation, je pense qu’on va réussir à rationaliser le processus et trouver le nombre idéal de listes de candidats qui vont se présenter en septembre. »

Quelle est l'étape suivante ? Il s'agit, souligne Benny Tai, de « mettre au point une stratégie de vote : comment voter intelligemment, de sorte que les votes soient distribués au mieux ».

À lire aussi : Hong Kong: malgré la loi sur la sécurité nationale, les pro-démocratie votent pour leurs primaires

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail