Accéder au contenu principal

Taïwan constate une augmentation de l'activité militaire de la Chine à ses portes

Le ministre des Affaires étrangères de Taiwan, Joseph Wu, lors de sa conférence de presse à Taipei, le 22 juillet 2020.
Le ministre des Affaires étrangères de Taiwan, Joseph Wu, lors de sa conférence de presse à Taipei, le 22 juillet 2020. REUTERS/Ann Wang
2 mn

Après Hong Kong, Taïwan craint d’être la prochaine cible de Pékin. Cet archipel démocratique de 24 millions d’habitants reste considéré comme une province chinoise par le régime communiste. Mercredi 22 juillet, le ministre des Affaires étrangères taïwanais s’est dit grandement inquiet en raison de l'augmentation de l'activité militaire chinoise aux portes de Taïwan.

Publicité

De notre correspondant à Taipei,

« La Chine est en train d’intensifier sa préparation militaire dans les airs et dans les eaux autour de Taïwan. » Ces propos sont ceux du ministre taïwanais des Affaires étrangères, Joseph Wu, mercredi 22 juillet, lors d’une conférence de presse à Taipei, la capitale.

Réuni devant des journalistes étrangers, le ministre a notamment évoqué une nette augmentation ces derniers mois, des incursions d’avions militaires chinois dans l’espace aérien taïwanais. Le ministre a aussi décrit des exercices de « simulations » d’invasion de Taïwan qui auraient été conduits par Pékin.

Tensions Washingon-Pékin

La Chine communiste n’a jamais caché son intention d’annexer Taïwan, y compris par la force. Mais jusqu’à maintenant, la protection des États-Unis a contribué à limiter le risque d’invasion. Ces derniers mois, les cartes ont toutefois été rebattues par les tensions grandissantes entre Pékin et Washington, mais aussi par le rejet croissant des Taïwanais du projet d’unification défendu par Pékin.

Après le tour de vis imposé à Hong Kong, le ministre taïwanais veut donc attirer l’attention de la communauté internationale en espérant que celle-ci réagira en cas d’agression de la Chine.

À lire aussi : Loi sécurité à Hong Kong: les indépendantistes taïwanais aussi dans le viseur

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.