Accéder au contenu principal

Coronavirus oblige, un anniversaire de l'épuration des Rohingyas sans commémorations

Des Rohingyas dans le camp de réfugiés de Kutupalong, le 25 août 2020.
Des Rohingyas dans le camp de réfugiés de Kutupalong, le 25 août 2020. Munir Uz zaman / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Ce 25 août était un jour de deuil et de commémoration dans les camps de réfugiés rohingyas du Bangladesh, pour le troisième anniversaire d’une épuration ethnique qui a chassé des centaines de milliers de membres de cette communauté musulmane de ses terres natales en 2017. Mais, Covid oblige, aucune cérémonie d’hommage n’a pu avoir lieu, contrairement aux années précédentes.

Publicité

Ni manifestations ni prières dans les mosquées : le « jour du souvenir du génocide » aura été bien silencieux dans les camps rohingyas de Cox’s Bazar où près d’un million de réfugiés vivent dans la misère et sans grand espoir de pouvoir retourner chez eux, en Birmanie. La crainte que la pandémie du coronavirus puisse se répandre davantage a eu raison des commémorations.

Pour marquer malgré tout ce troisième anniversaire, les responsables rohingyas avaient appelé les habitants des camps à rester cloîtrés chez eux dans leurs abris de fortune. Les échoppes et les stands de thé, d’habitude bondés, sont restées fermés.

Retour au pays dans l'impasse

Ce jour de deuil commémore le 25 août 2017, date à laquelle l’armée birmane et des milices bouddhistes entamaient un vaste nettoyage ethnique, en riposte à des attaques d’un groupe rebelle rohingya.

Leurs maisons brûlées, leurs femmes violées, 750 000 membres de cette communauté musulmane ont dû fuir leur terre natale pour rejoindre les quelques 200 000 autres Rohingyas déjà installés au Bangladesh voisin. Pour les inciter à rentrer, le Bangladesh a signé un accord avec la Birmanie. Mais les Rohingyas refusent ce retour, trop dangereux à leurs yeux.

► À lire aussi : Le retour des Rohingyas en Birmanie toujours dans l'impasse

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.