Accéder au contenu principal

Face à la Chine, les États-Unis déclassifient des documents attestant leur soutien à Taïwan

Taïwan est au cœur des tensions entre les États-Unis et la Chine. Face aux manœuvres d'intimidation militaires de Pékin, les États-Unis ont déclassifié des câbles diplomatiques datant des années 1980. La preuve de leur soutien au gouvernement taïwanais.
Taïwan est au cœur des tensions entre les États-Unis et la Chine. Face aux manœuvres d'intimidation militaires de Pékin, les États-Unis ont déclassifié des câbles diplomatiques datant des années 1980. La preuve de leur soutien au gouvernement taïwanais. REUTERS
3 mn

Un pays est au cœur des tensions grandissantes entre les États-Unis et la Chine, c’est Taïwan, pays indépendant de fait mais revendiqué par Pékin. Alors que la Chine multiplie les manœuvres militaires d'intimidation aux portes de l'archipel, les États-Unis ont fait lundi un nouveau pas en direction de la démocratie taïwanaise en déclassifiant des câbles diplomatiques datant des années 1980 attestant de leur soutien au gouvernement taïwanais.

Publicité

De notre correspondant à Taipei

Les deux télégrammes diplomatiques datent de 1982. Envoyés par l’administration Reagan à Taipei, ils décrivent six garanties que s'engage à tenir Washington vis-à-vis du gouvernement taïwanais, et qui continuent d’être valables aujourd’hui. 

Parmi ces principes, la position de neutralité de Washington face à l’appartenance ou non de Taïwan à la Chine, mais aussi la possibilité pour les États-Unis de vendre librement des armes au gouvernement taïwanais. Ces principes étaient connus, mais Washington ne les avait jamais clairement énoncés.

Les États-Unis prêts à défendre Taïwan 

Le timing de cette déclassification ne doit rien au hasard. Ces derniers mois, la Chine a nettement durci le ton face à Taïwan, à qui elle reproche son rapprochement avec les États-Unis

Alors que le président du sénat tchèque est actuellement en visite à Taïwan, un éditorial du média d’État chinois, le Global Times, appelait lundi à prendre le contrôle de l’espace aérien taïwanais. 

Les États-Unis veulent donc envoyer un message clair à Pékin: ils défendront l’archipel en cas d’agression chinoise. 

« Si la Chine continue d’être belliqueuse, nous augmenterons nos ventes d’armes à Taïwan », a précisé l’ambassade officieuse des États-Unis à Taïwan dans son communiqué accompagnant les deux télégrammes. 

À lire: Taïwan constate une augmentation de l'activité militaire de la Chine à ses portes

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.