Accéder au contenu principal

Covid-19 en Australie: fin du couvre-feu à Melbourne qui reste confinée

Une voiture de police patrouille les rues désertes de Melbourne, le 2 août 2020, où un couvre-feu a été décrété pour endiguer la pandémie de coronavirus.
Une voiture de police patrouille les rues désertes de Melbourne, le 2 août 2020, où un couvre-feu a été décrété pour endiguer la pandémie de coronavirus. AAP Image/Erik Anderson via REUTERS
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Dans la deuxième plus grande ville d’Australie, Melbourne, le couvre-feu durait depuis maintenant deux mois. Dans cette ville, qui a été l’épicentre d’une deuxième vague de coronavirus bien plus meurtrière que la première, le nombre de nouveaux cas quotidiens est depuis beaucoup moins élevé.

Publicité

De notre correspondant à Sydney,  Grégory Plesse

Depuis maintenant près de quinze jours, le nombre de nouveaux cas quotidiens de coronavirus à Melbourne, en Australie, est bien en dessous de la vingtaine. Pourtant, toutes les restrictions ne sont pas encore levées dans cette ville qui a connu une seconde vague encore plus meurtrière que la première.

L’étau commence donc tout doucement à se desserrer à Melbourne, qui à partir de lundi, ne sera plus placée sous couvre-feu. Mais le confinement, lui, devrait rester maintenu pendant encore au moins trois semaines.

Le net recul du virus dans cette ville, qui est de très loin la plus touchée d’Australie par la pandémie, a conduit les autorités locales à lever certaines restrictions, avec lesquelles ont appris à vivre les cinq millions d’habitants de Melbourne depuis maintenant trois mois.

De nombreuses mesures de restrictions restent en vigueur

Les élèves du primaire vont pouvoir retourner à l’école, les garderies ont rouvert, et les mariages vont de nouveau pouvoir être célébrés, même s’ils restent limités à cinq personnes maximum, époux et témoins compris.

En revanche, le confinement lui, est toujours d’actualité, tout comme le port obligatoire du masque hors du domicile. Les sorties restent limitées, et il est interdit d’aller à plus de cinq kilomètres de chez soi. Un dispositif qui devrait être levé d’ici trois semaines, le 19 octobre, si le nombre de cas de transmission communautaire continue de diminuer.

Cette série de restrictions, sans commune mesure au sein des pays occidentaux, a provoqué quelques mouvements de protestation au sein de la population. Pourtant, à en croire un sondage paru la semaine dernière, plus de 60% des Australiens approuvent ces mesures.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.