La Nouvelle-Zélande se félicite d'avoir vaincu le Covid-19 «une deuxième fois»

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, à Auckland le 2 octobre 2020.
La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern, à Auckland le 2 octobre 2020. AAP Image/Ben McKay

Après plusieurs vagues de coronavirus, des mesures strictes et plusieurs confinements, la Nouvelle-Zélande a encore une fois gagné la bataille contre le Covid-19, a déclaré la Première ministre Jacinda Ardern.

Publicité

Avec notre correspondant à Wellington, Richard Tindiller

La Nouvelle-Zélande peut se féliciter d'avoir une fois encore remporté la bataille contre le coronavirus. L'archipel de 5 millions d'habitants a de nouveau été efficace face à cette pandémie, alors qu’il y a tout juste deux mois, en août, un foyer d'infection avait été découvert dans la ville d'Auckland. Des contaminations qui n'avaient aucun lien avec des retours de ressortissants néo-zélandais de l'étranger, mais étaient bien le résultat d'une nouvelle vague de contamination non-contrôlée dans la communauté.

Un deuxième confinement a alors été mis en place dans la ville d'Auckland jusqu'à début séptembre, et un retour aux distanciations sociales dans le reste du pays. Mais depuis près de deux semaines, il n'y a pas eu de nouveaux cas à Auckland et la Nouvelle-Zélande n'a pas enregistré de nouveaux cas positifs non-contrôlés depuis près d'un mois.

Seulement une vingtaine de morts au total

La Première ministre Jacinda Ardern a également félicité les Néo-Zélandais d'avoir respecté le plan mis en place, qui « a marché une deuxième fois », s'est-elle félicité lundi. La Nouvelle-Zélande reste un pays peu touché par cette pandémie avec seulement 25 décès et moins de 1 900 cas lié de Covid-19.

Un succès qui tombe en tout cas à point pour la Première ministre, puisque les Néo-Zélandais sont appelés à voter lors des élections nationales le 17 octobre.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail