Accéder au contenu principal

Covid-19: en Corée du Sud, les bars rouvrent à Séoul, les restrictions assouplies

À Séoul, les boîtes de nuit devront respecter des règles strictes : 4 m2 d’espace par personne et une heure de fermeture pour trois heures d’activités.
À Séoul, les boîtes de nuit devront respecter des règles strictes : 4 m2 d’espace par personne et une heure de fermeture pour trois heures d’activités. Jung Yeon-je / AFP
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Alors qu’en Europe l’épidémie est en phase de reprise accélérée, les mesures de restrictions sanitaires s’assouplissent en Corée du Sud. Après une légère reprise des cas à la fin août, la rentrée a été plus clémente : voilà cinq jours de suite que le nombre de nouveaux cas est en dessous de 100. Ce dimanche 11 octobre, le Premier ministre a donc annoncé un assouplissement des mesures à partir de ce lundi.

Publicité

Avec notre correspondant à Séoul, Nicolas Rocca

Les karaokés, salles de gym et stades peuvent de nouveau accueillir du public. Certes, les jauges seront limitées à 30 % d’affluence dans les stades comme dans les Églises. Les classes, elles, pourront désormais être remplies aux deux tiers. Les autres règles, comme les limites de rassemblements à moins de 100 personnes en extérieur et 50 à l’intérieur, vont également être assouplies.

Avec ces 24 000 personnes contaminés, la Corée du Sud fait figure de bon élève dans la lutte contre la pandémie. Mais le gouvernement de Séoul conseille toujours de limiter les rassemblements, sans pour autant les interdire. Les concerts ou les événements en boîtes de nuit pourront s’organiser avec des règles strictes : 4 m² d’espace par personne, et une heure de fermeture pour trois heures d’activité.

Impact négatif des mesures les plus strictes

Les autorités sud-coréennes, qui ont fait le choix de classer les mesures sanitaires en trois catégories, passent donc au niveau le plus bas dans la quasi-totalité du pays. La région de Séoul, trop densément peuplée fait office d’exception.

Le Premier ministre Chung Sye-kyun a expliqué cet assouplissement à la fois par la baisse de la contamination mais aussi par l’impact négatif des mesures les plus strictes sur l’économie et sur le moral de la population.

À écouter : Métiers du Covid-19: les petits camions des marchands ambulants en Corée du Sud

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.