Accéder au contenu principal

Thaïlande: affrontements entre la police et les manifestants pro-démocratie à Bangkok

Des manifestants pro-démocratie aux abords du Parlement thaïlandais le 17 novembre 2020 à Bangkok.
Des manifestants pro-démocratie aux abords du Parlement thaïlandais le 17 novembre 2020 à Bangkok. AP Photo/Sakchai Lalit
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Une nouvelles manifestation pro-démocratie a eu lieu ce mardi 17 novembre à Bangkok autour du Parlement qui s’était réuni pour discuter d’un possible amendement la Constitution. La police a dû faire usage de gaz lacrymogènes.

Publicité

Avec notre correspondante à Bangkok, Carol Isoux

L’air était irrespirable ce mardi soir aux abords du parlement Thaïlandais. Des centaines de grenades lacrymogènes ont été lancées contre les manifestants qui se protégeaient avec les moyens du bord, lunette de natation ; eau mélangée à du dentifrice versée sur les yeux pour atténuer les effets des gaz. 

Des petits groupes se sont relayés pendant des heures sur la ligne de front. Plusieurs ambulances ont emmené les blessés vers les hôpitaux les plus proches, sous les applaudissements de la foule.

Mian est élève infirmier, il est venu aider aux premiers soins, à l’arrière de la manifestation. « Maintenant la balle est dans le camp du gouvernement. Il y a des centaines de parlementaires, qu’ils fassent leur travail, lance le jeune homme. Nous, si on obtient la démission de l’actuel gouvernement, de nouvelles élections ; on est prêt à tout arrêter, mais on dirait que tout ce qu’ils savent faire, c’est de répondre par de la violence et encore de la violence »

Les affrontements avaient commencé dans l’après-midi avec des groupes de « Chemises jaunes », des ultra royalistes qui s’opposent à une modification de la Constitution qui réduirait les pouvoirs du roi et qui est l’une des revendications phare du mouvement étudiant. Ces scènes de guérilla urbaine entre les royalistes et des partisans d’une réforme rappellent celles qui avaient précédé le dernier coup d’État, en 2014. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.