Accéder au contenu principal

Singapour: un bébé naît avec des anticorps contre le Covid-19

Selon les médecins, la mère du nouveau-né lui aurait transmis tous ses anticorps contre le Covid-19. (Image d'illustration)
Selon les médecins, la mère du nouveau-né lui aurait transmis tous ses anticorps contre le Covid-19. (Image d'illustration) © Pixabay
Texte par : RFI Suivre
2 mn

À Singapour, un nouveau-né, dont la mère avait contracté enceinte le coronavirus, a été ausculté dès sa naissance. L’équipe médicale a ainsi pu découvrir qu’il possédait des anticorps pour résister au Covid-19. 

Publicité

Avec notre correspondante à Singapour, Gabrielle Maréchaux

Aldrin Ng Chan n’a que quelques semaines mais il intrigue déjà les scientifiques du monde entier. Lorsque l’OMS confesse encore une grande ignorance sur la façon dont le coronavirus affecte ou non un fœtus in utero, ce bébé singapourien pose plus de questions qu’il ne répond aux interrogations des scientifiques. Car Aldrin est né avec des anticorps lui permettant de résister au virus, que sa mère avait attrapé en Europe en mars avant de rentrer à Singapour. 

Plus étonnant encore pour les scientifiques : la jeune mère testée, depuis, négative au Covid-19 ne détient, elle, plus d’anticorps dans son organisme. 

L’hypothèse avancée jusqu’ici par l’équipe médicale qui a suivi ce cas atypique est que la femme enceinte a transmis tous ses anticorps à son futur enfant. Les médecins ne savent cependant pas combien de temps ces derniers resteront dans l’organisme du bébé, ni quel est leur degré d’efficacité face au coronavirus. 

La jeune maman et son enfant ont donc assuré qu’ils se prêteraient volontiers aux recherches en cours afin d’aider à percer tous les mystères du Covid-19. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.