Accéder au contenu principal

Covid-19: en Chine 600 millions de doses de vaccin prêtes à l’emploi

Les laboratoires China National Biotec Group et Sinovac Biotech proposent des vaccins inactivés, avec un virus tué en laboratoire à l’efficacité peut-être amoindri, comme les effets secondaires.
Les laboratoires China National Biotec Group et Sinovac Biotech proposent des vaccins inactivés, avec un virus tué en laboratoire à l’efficacité peut-être amoindri, comme les effets secondaires. AP - Ng Han Guan
Texte par : RFI Suivre
4 mn

En Chine, 600 millions de doses de vaccin sont prêtes à l’emploi cette année. Une annonce faite ce vendredi par le chef adjoint du groupe d’experts chargé du développement des vaccins chinois depuis Wuhan, là où la pandémie de Covid-19 a été découverte l’hiver dernier. Tout est prêt à en croire les responsables chinois qui promettent une « annonce majeure » avant la fin du mois. 

Publicité

Avec notre correspondant à Pékin,  Stéphane Lagarde

Depuis plusieurs jours, les laboratoires pharmaceutiques en Chine affirment qu’il faut être patient mais que les annonces sont imminentes. Bientôt, les candidats vaccins chinois pourront demander leur mise sur le marché. L’annonce de Wang Junzhi ne fait que le confirmer.

Les 600 millions de doses dont parle le numéro deux du développement des vaccins en Chine pourraient être fournies notamment par le China National Biotec Group et Sinovac Biotech. Tous deux proposent des vaccins inactivés, avec un virus tué en laboratoire à l’efficacité peut-être amoindri, comme les effets secondaires.

Se tenir prêt à produire en masse c’est aussi ce qu’a demandé jeudi aux fabricants, la vice-Première ministre chinoise Sun Chunlan dans l’optique du lancement d’une campagne mondiale. Car il s’agit d’une question d’image pour Pékin. Après la diplomatie des masques, celles des vaccins. La Chine veut faire oublier le retard à l’allumage au départ de la pandémie, en contribuant à y mettre fin.

À écouter: Covid-19 en Chine: des vaccinés très discrets

Fournir d'abord les pays partenaires des essais chinois 

Cinq candidats vaccins chinois ont été jusqu’à la phase 3, grâce à des essais dans plus de 15 pays. Au printemps dernier, le président Xi Jinping annonçait à l’occasion de l’assemblée annuelle de l’assemblée générale de l’Organisation mondiale de la Santé que le vaccin chinois serait un « bien public mondial ».

En revanche, pas question de vacciner gratuitement, il s'agit de fournir en priorité les pays partenaires qui ont accueilli les essais chinois, les amis de la Chine, et notamment les pays en développement. À l'image de cette deuxième livraison de 600 litres de vaccin Sinovacs au Brésil jeudi.  

Les avions-cargos attendent devant les hangars réfrigérés des terminaux chinois de la côte est, prêts à transporter des centaines de millions de doses en Amérique du Sud, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie, quitte à servir dans un deuxième temps l’ensemble de la Chine où le virus est contenu.

À lire: Covid-19: la diplomatie du vaccin de Pékin en Asie du Sud-Est

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.