Afghanistan: une journaliste assassinée, la troisième depuis début novembre

Des Afghans portent le cercueil de la journaliste Malalai Maiwand, tuée par des hommes armées, à Jalalabad le 1à décembre 2020
Des Afghans portent le cercueil de la journaliste Malalai Maiwand, tuée par des hommes armées, à Jalalabad le 1à décembre 2020 REUTERS - Parwiz Parwiz
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Une journaliste a été tuée par balle ce jeudi 10 décembre, à Jalalabad dans l’est de l’Afghanistan, ainsi que son chauffeur. Aucune revendication pour l’instant. En pleine négociation de paix, le pays fait face à une recrudescence des assassinats ciblés de journalistes et de militants de la société civile. Connue pour sa défense des droits de l’homme, Malalai Maiwand est la troisième journaliste afghane à être tuée depuis début novembre.

Publicité

Avec notre correspondante régionale,  Sonia Ghezali

Les photos de Malalai Maiwand abondent sur les réseaux sociaux : différents portraits de la jeune femme au visage encadré d’un foulard rose fuchsia ou vert kaki ont été postés par des internautes attristés, choqués et en colère.

Malalai Maiwand et son chauffeur ont été assassinés par balle par des hommes armés qui leur ont tiré dessus alors qu’ils se rendaient aux bureaux d’Enekaas TV, une chaîne de télévision privée. La journaliste y était présentatrice.

Elle était également connue dans la province du Nangarhar pour son militantisme en faveur des droits de l’homme.

Le mois dernier deux autres journalistes ont été tués en Afghanistan. L’un à Kaboul, l’autre à Kandahar, une province dans le sud du pays. Des bombes avaient été placées sous leur véhicule.

Les assassinats ciblés, souvent non revendiqués, ont explosé au cours de ces derniers mois. Les négociations de paix entre les talibans et la délégation gouvernementale afghane, entamées en septembre dernier, ne se traduisent pas sur le terrain par une réduction des violences, c’est même le contraire.

Des membres de la société civile afghane dénoncent une campagne de terreur à l’encontre des voix qui s’élèvent contre l’obscurantisme religieux.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail