Accéder au contenu principal

Indonésie: le chef religieux islamiste Abu Bakar Bashir a été libéré

Abu Bakar Bashir en 2011.
Abu Bakar Bashir en 2011. REUTERS - Beawiharta Beawiharta
Texte par : RFI Suivre
2 mn

En Indonésie, le chef religieux islamiste Abu Bakar Bashir, qui avait été condamné pour son implication dans les attentats de Bali en 2002, a été libéré vendredi 8 janvier. Condamné en 2011, il bénéficie d'une réduction de peine.

Publicité

« Il sera libéré le 8 janvier 2021 à l'expiration de sa peine de prison », avait déclaré dans un communiqué un porte-parole du ministère indonésien des services pénitentiaires, Rika Aprianti. Chose dite, chose faite.

Abu Bakar Bashir, âgé de 82 ans, avait été condamné en 2011. Outre la réduction de peine dont il profite, ses avocats ont fait valoir aussi le risque de contracter le coronavirus en prison en raison de son âge.

Il y a deux ans, une première tentative de le libérer avait dû être reportée après avoir provoqué une vive émotion en Indonésie et en Australie, pays dont étaient originaires des dizaines des victimes des attaques de 2002.

Bachir est considéré une figure centrale de l'organisation islamiste Jemaah Islamiyah, responsable des attentats de Bali d'octobre 2002, au cours desquels plus de 200 personnes, dont des dizaines d'Australiens, avaient perdu la vie.

Il a néanmoins toujours nié toute implication dans ces attentats et sa condamnation pour les attentats de Bali avait été annulée en appel.

Cette annonce et cette libération intervient après l'arrestation en décembre du chef militaire de la Jemaah Islamiyah au moment des attentats, Zulkarnaen, âgé de 57 ans et qui était en fuite depuis 18 ans.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.