Mongolie: le Premier ministre démissionne après une polémique liée au Covid-19

Le Premier ministre mongol Khurelsukh Ukhnaa lors de l'annonce de sa démission le 21 janvier 2021.
Le Premier ministre mongol Khurelsukh Ukhnaa lors de l'annonce de sa démission le 21 janvier 2021. AFP - BYAMBASUREN BYAMBA-OCHIR
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Le Premier ministre mongol a annoncé ce jeudi sa démission au lendemain d’une importante manifestation à Oulan Bator. En cause, le transfert d’une jeune mère malade du Covid-19 vers un centre de quarantaine dont les images ont provoqué une vague d’indignation dans la capitale.

Publicité

Les images diffusées à la télévision mongole montrent une jeune femme vêtue d’un simple pyjama, claquettes en plastique aux pieds, sortir d’un hôpital accompagnée de deux infirmiers, l’un d’eux portant dans ses bras un nouveau-né.

En cette période hivernale, les températures en Mongolie sont glaciales : -25°C en moyenne. La femme qui venait apparemment d’accoucher aurait été diagnostiquée positive au Covid-19 et transportée vers un centre de traitement des maladies infectieuses.

Ces images ont provoqué un tollé et sont venues s’ajouter à une vague de mécontentement déjà bien ancrée dans l’opinion en raison des mesures très strictes de contrôles aux frontières, de confinement et de restrictions imposées pour lutter contre l’épidémie, alors même que le pays a recensé quelque 1 500 cas de contamination et trois morts.

Plus de 5 000 personnes sont descendues mercredi dans les rues d’Oulan Bator, poussant le Premier ministre Khurelsukh Ukhnaa à la démission ce jeudi.

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail