Inde: les agriculteurs comptent manifester en tracteur pour la fête nationale

Des agriculteurs indiens sur leur tracteur avant d'arriver à la frontière régionale Delhi-Utar Pradesh pour participer à la manifestation dans la capitale fédérale de l'Inde, le 25 janvier 2021.
Des agriculteurs indiens sur leur tracteur avant d'arriver à la frontière régionale Delhi-Utar Pradesh pour participer à la manifestation dans la capitale fédérale de l'Inde, le 25 janvier 2021. AP - Manish Swarup
Texte par : RFI Suivre
2 mn

Des dizaines de milliers d’agriculteurs vont manifester à New Delhi et dans plusieurs grandes villes indiennes, ce mardi, pour demander le retrait de la réforme agricole adoptée par le gouvernement de Narendra Modi. 

Publicité

Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis 

Des milliers de tracteurs sont arrivés des campagnes, ce lundi, pour rejoindre ceux déjà présents dans les quatre campements d’agriculteurs installés aux alentours de New Delhi.

Mardi matin, l’armée indienne doit organiser son défilé annuel de chars dans le centre de la capitale, à l'occasion du Jour de la République. Les fermiers, eux, défileront en tracteurs dans la périphérie. Trois parcours différents auront lieu en même temps, à l’est, à l’ouest et au nord de New Delhi, en fonction de l’origine des agriculteurs.

C’est une démonstration de force, d'autant que le mouvement, jusqu’à présent restreint à la moitié nord de l’Inde, semble gagner le sud du pays. Des rassemblements sont prévus à Bombay et Bangalore, entre autres.

Demande de retrait des trois lois de libéralisation 

Les syndicats de fermiers réclament toujours le retrait des trois lois adoptées par le Parlement en septembre dernier. Celles-ci libéralisent davantage le secteur, en facilitant l’entrée des groupes privés dans l’agriculture.

Le gouvernement mène des négociations mais les fermiers ont refusé sa dernière proposition de suspendre ces lois pour 18 mois. Ils veulent leur retrait définitif.

► À lire aussi : Inde: la colère des agriculteurs et l'engagement des Bishnoïs

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail