L'Inde annonce la date des législatives dans cinq États

Un commerçant expose du matériel de campagne de partis politiques avant les élections de l'État du Bengale occidental, à Calcutta le 26 février 2021.
Un commerçant expose du matériel de campagne de partis politiques avant les élections de l'État du Bengale occidental, à Calcutta le 26 février 2021. AFP - DIBYANGSHU SARKAR

En Inde, la date des élections législatives pour le Bengale, le Tamil Nadu, le Kerala, Pondichéry et l’Assam vient d’être annoncée. Les votes commenceront à partir du 27 mars et l’enjeu est énorme : mis à part l’Assam, tous ces États sont contrôlés par l’opposition. 

Publicité

Avec notre correspondant à Bangalore,  Côme Bastin

Le 2 mai sera une journée cruciale pour le pays. Le commission électorale indienne a annoncé ce vendredi que les résultats des élections législatives de cinq États indiens y seront dévoilés. Au total, plus de 220 millions de citoyens sont prochainement appelés aux urnes.

Dans le détail, les élections commenceront le 27 mars pour les États du Nord que sont l’Assam et le Bengale. Les États du Sud, – Tamil Nadu, Kerala et Pondichéry – voteront, eux, à partir du 6 avril. 

Ces élections s’annoncent comme un baromètre politique en Inde. Le Kerala et le Bengale sont en effet tous deux dirigés par des coalitions de gauche opposées au gouvernement et le Tamil Nadu par un parti régional. Ces trois États ont un poids économique et démographique très important. 

Avant même l’annonce des dates, la campagne a d’ailleurs commencé. Figure du parti du Congrès, Rahul Gandhi s’est rendu cette semaine au Kerala pour une marche et des meetings. Le Premier ministre Narendra Modi du parti BJP s’est, lui, déplacé ce vendredi dans le Tamil Nadu, il a promis des projets d’infrastructure. Les deux partis rivaux en ont bien sûr profité pour s’écharper. 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail