Covid-19: «agir vite et fort», Auckland de nouveau confinée

Auckland, Nouvelle-Zélande (illustration) : faire du jogging tout en gardant ses distances. la Nouvelle-Zélande, qui affiche un bilan exemplaire en matière de lutte contre la pandémie, doit néanmoins reconfiner Auckland à partir de ce dimanche 28 février et pour au moins sept jours.
Auckland, Nouvelle-Zélande (illustration) : faire du jogging tout en gardant ses distances. la Nouvelle-Zélande, qui affiche un bilan exemplaire en matière de lutte contre la pandémie, doit néanmoins reconfiner Auckland à partir de ce dimanche 28 février et pour au moins sept jours. REUTERS - FIONA GOODALL

La Nouvelle-Zélande, qui fait figure d'exemple dans la lutte contre le coronavirus avec seulement 26 morts et un peu plus de 2300 cas depuis le début de la pandémie, n'hésite pas une fois de plus à reconfiner la ville d'Auckland à la suite d'un nouveau cas positif non contrôlé.  

Publicité

Dès dimanche matin à 6h, les habitants de la ville d'Auckland (1,7 million d'habitants) devront de nouveau se confiner pour une durée cette fois d'au moins une semaine après la découverte d'un cas positif dans la communauté.  

On les appelle ici les « community cases », en d'autres termes, des cas positifs au coronavirus non tracés par les autorités, qui pourraient donc se propager de nouveau à travers la population, rapporte notre correspondant à Auckland, Richard Tindiller.

« agir vite et fort »  

Car depuis le mois de juillet 2020, la Nouvelle-Zélande a réussi à endiguer l'épidémie et à contrôler ses cas positifs. Mais il y deux semaines déjà, 3 cas au variant anglais avaient été détectés à Auckland entraînant un court confinement de trois jours dans la plus grande ville du pays. C'est d'ailleurs un proche de cette famille qui s'est révélée positive aujourd'hui au Covid-19.  

Le reste du pays sera soumis à des restrictions de niveau deux qui interdisent les rassemblements de plus de 100 personnes et exigent le port du masque dans les transports publics.

À lire aussiLa Nouvelle-Zélande enregistre son premier cas local de Covid-19 en plus de deux mois

La première ministre Jacinda Ardern reste donc fidèle dans sa politique face au virus. Elle veut continuer d'« agir vite et fort » pour que la Nouvelle-Zélande puisse continuer de profiter de sa vie normale. Le bilan de la Nouvelle-Zélande en matière de lutte contre le Covid-19 est d'ailleurs salué hors de ses frontières. Au total, 26 décès ont été imputés au Covid-19 depuis le début de la pandémie dans ce pays de cinq millions d'habitants.

et avec agences

 

 

 

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail