Covid-19 en Australie: un rapport alerte sur la contamination par voie aérienne

Un vigile prend la température d'un client à l'entrée d'un centre commercial à Sydney, le 3 janvier 2021.
Un vigile prend la température d'un client à l'entrée d'un centre commercial à Sydney, le 3 janvier 2021. AP - Mark Baker

Les systèmes de ventilation, dans les immeubles présentent un risque élevé de propagation du coronavirus. C’est la conclusion d'un rapport préliminaire rendu public vendredi en Australie-Occidentale. Il avait été diligenté après la détection d’un nouveau cas de coronavirus fin janvier, le premier en dix mois dans cet État australien, qui avait provoqué le confinement pendant six jours de la ville de Perth. Ces découvertes inquiètent, alors que d'autres cas « mystère » sont apparus dans des lieux clos dans plusieurs pays asiatiques, où l'hypothèse d'une transmission aérienne du virus est la plus probable.

Publicité

Avec notre correspondant à Sydney, Grégory Plesse

Et si au final, la distanciation physique ne suffisait pas ? C’est la conclusion inquiétante d’un rapport commandé par l’État d’Australie-Occidentale, après qu’un vigile d'un hôtel où sont placés ceux qui reviennent de l’étranger en quarantaine, a contracté le virus. Il avait pourtant respecté à la lettre le protocole sanitaire et n’avait jamais été en contact direct avec les personnes confinées dans cet hôtel.

Dès lors, l’hypothèse la plus probable, c’est que le virus a circulé dans l’hôtel, à travers son système de ventilation et qu’il peut donc se transmettre par voie aérienne. Une piste envisagée aussi à Melbourne, où des cas récents, également apparus dans des hôtels dédiés à la quarantaine, n’ont pas trouvé d’autres explications.

Même phénomène dans plusieurs pays d'Asie

La transmission aérienne du virus est également envisagée dans plusieurs pays asiatiques, où des contaminations, survenues dans des restaurants les transports en commun ou encore dans les appartements d’un même immeuble, ne peuvent pas être le résultat de contacts entre personnes.

► À lire aussi : Covid-19: le reste de l’Australie se barricade après la découverte d'un cluster à Sydney

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail