Taïwan: incursion record de 25 avions militaires chinois

Des chasseurs furtifs chinois J-20 lors d'une parade au-dessus de la ville de Zhuhai, le 6 novembre 2018 (image d'illustration).
Des chasseurs furtifs chinois J-20 lors d'une parade au-dessus de la ville de Zhuhai, le 6 novembre 2018 (image d'illustration). AFP - WANG ZHAO

Lundi 12 avril, la Chine a envoyé 25 avions aux portes de Taïwan, cet archipel autonome et démocratique considéré par Pékin comme une province chinoise. 

Publicité

Avec notre correspondant à Taipei,  Adrien Simorre

C’est la plus grande incursion d’avions militaires chinois depuis le début de l’année. Vingt-cinq appareils, dont quatre bombardiers capables de transporter une arme nucléaire, sont entrés dans la zone d’identification de défense aérienne (Adiz) taïwanaise lundi.

Cette zone, normalement respectée par Pékin, est devenue depuis plus d’un an le théâtre d’intimidations militaires grandissantes avec des incursions d’appareils chinois quasi quotidiennes ces derniers mois.

La Chine entend ainsi envoyer un message à Washington, qui ne cache plus son soutien envers son partenaire taïwanais. Les États-Unis ont ainsi publié vendredi dernier un nouveau règlement visant à faciliter les échanges entre officiels américains et Taïwanais. Une décision prise sous le mandat Trump et vue d’un très mauvais œil par Pékin. 

À lire aussi : Tensions avec la Chine: un navire de guerre américain franchit le détroit de Taïwan

Mais ces manœuvres militaires ont aussi un autre objectif : celui de mettre la pression aux Taïwanais. Sur ce point-là, c’est plutôt raté. Selon les sondages, les Taïwanais sont sans cesse plus nombreux à rejeter le projet d’annexion chinoise. Le budget de la Défense taïwanaise a même grimpé de 10% cette année pour parer à une éventuelle agression de la Chine. 

La présidente Tsai Ing-wen, arrivée au pouvoir à Taïwan en 2016, refuse, contrairement au gouvernement précédent, de reconnaître que l'île et la Chine continentale font partie « d'une seule Chine ».

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail