Indonésie: recherches intensives pour retrouver un sous-marin avec 53 personnes à bord

Les recherches s’intensifient pour retrouver le «KRI Nanggala 402» au large de Bali. Ici, une archive montrant le sous-marin indonésien, en 2012. (Image d'illustration)
Les recherches s’intensifient pour retrouver le «KRI Nanggala 402» au large de Bali. Ici, une archive montrant le sous-marin indonésien, en 2012. (Image d'illustration) © via REUTERS - ANTARA FOTO

Des navires de la marine indonésienne ont été déployés, jeudi 22 avril, au deuxième jour de recherches intensives pour localiser un sous-marin porté disparu avec 53 hommes au large de Bali, alors que plusieurs pays ont envoyé des secours.

Publicité

Le sous-marin porté disparu avec 53 personnes à son bord n'a toujours pas été retrouvé, mais les recherches se focalisent autour d'une nappe d'hydrocarbures repérée sur la zone où le submersible a plongé mercredi, au nord de l'île de Bali. Les hydrocarbures peuvent signaler soit des dégâts sur le réservoir du submersible construit il y a une quarantaine d'années, soit une décharge envoyée comme signal de détresse, selon le porte-parole de la marine indonésienne.

Selon le commandant des forces armées indonésiennes Hadi Tjahjanto, le sous-marin se trouverait à une profondeur de 700 mètres. Six navires de la marine et un hélicoptère participent aux recherches. Quatre cents militaires et membres des secours auraient été déployés, selon le porte-parole de la marine.

Le submersible de fabrication allemande, le KRI Nanggala 402, devait participer, mercredi 21 avril, à des manœuvres incluant le tir de torpilles. Il avait demandé l'autorisation de plonger tôt mercredi matin et le contact avec le sous-marin a été perdu peu après.

Plusieurs pays ont offert leur aide, dont les États-Unis, l'Australie, la France et l'Allemagne. La Malaisie et Singapour, pays voisins, ont envoyé des bateaux de secours qui devraient arriver dans les prochains jours, a indiqué le porte-parole de l'armée, Achmad Riad.

L'Indonésie n'avait auparavant encore jamais subi d'incidents graves liés à ses submersibles.

(Avec AFP)

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail